Thaïlande

S.E. M. Surapong Tovichakchaikul, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. SURAPONG TOVICHAKCHAIKUL, Ministre des affaires étrangères de la Thaïlande, a indiqué que son pays avait enregistré la participation d’électeurs la plus importante de son histoire lors des élections générales de juillet dernier.  « La démocratie s’est enracinée plus profondément dans la société thaï », a-t-il constaté.  Le nouveau Gouvernement du Premier Ministre, M. Yingluck Shinawatra, s’efforce maintenant de remplir les promesses qu’il a faites pendant sa campagne.  Il place les individus au centre de sa politique et s’engage à promouvoir une infrastructure économique forte, équitable et durable, ainsi que la réconciliation et la règle de droit.  Au niveau régional, la Thaïlande se prépare à la réalisation de la Communauté de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) en 2015.

La Thaïlande est convaincue que la résolution pacifique des conflits est l’approche la plus efficace, en termes de vies humaines et de coûts financiers, a poursuivi M. Tovichakchaikul.  La Thaïlande a ainsi participé à plus de 20 opérations de paix des Nations Unies dans le passé.  Elle a déployé un bataillon d’infanterie pour l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), ainsi que des officiers de police et des soldats au Timor-Leste et en Haïti.  Elle s’apprête également à envoyer des officiers militaires au Cachemire.  Depuis l’automne 2010, deux groupes de travail de lutte contre la piraterie se sont joints aux efforts internationaux pour protéger les navires dans le golfe d’Aden.

La philosophie du Roi Bhumibol Adulyadej préconise de « vivre dans la modération et de trouver un équilibre entre la croissance économique et la gestion durable des ressources naturelles », a expliqué le Ministre des affaires étrangères de la Thaïlande.  Il a fait remarquer que son pays avait déjà réalisé la plupart des Objectifs du Millénaire pour le développement et qu’il attachait une grande importance à la Conférence Rio+20.  Le Plan-cadre du partenariat des Nations Unies pour le développement entre les Nations Unies et la Thaïlande constitue un bon exemple de coopération.  Par ailleurs, M. Tovichakchaikul a assuré que la Thaïlande jouait un rôle constructif en tant que membre du Conseil des droits de l’homme, notamment dans le réexamen du statut du Conseil.  Son pays se soumet, cet automne, à son premier Examen périodique universel et a l’intention de présenter de nouveau sa candidature au Conseil des droits de l’homme pour la période 2015-2017.  En décembre dernier, a-t-il rappelé, l’Assemblée générale a adopté les Règles des Nations Unies concernant le traitement des détenues et l’imposition de mesures non privatives de liberté aux délinquantes, dites « Règles de Bangkok ».      
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Virasakdi Futrakul
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Don Pramudwinai
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-Cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tanasak Patimapragom
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Surapong Tovichakchaikul
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. Mme Yingluck Shinawatra
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kasit Piromya
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abhisit Vejjajiva
    Premier Ministre