Papouasie-Nouvelle-Guinée

S.E. M. Peter O’Neill, Premier Ministre

24 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. PETER O’NEILL, Premier Ministre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, a déclaré que le nouveau Programme pays de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, établi avec la participation de plusieurs institutions des Nations Unies, sera lancé en janvier 2012 et sera axé sur la gouvernance, la justice sociale, la santé, l’éducation, la parité entre les hommes et les femmes, l’environnement, les changements climatiques et la gestion des catastrophes.  Évoquant les Objectifs du Millénaire pour le développement, le Premier Ministre s’est félicité de l’augmentation, à hauteur de 53%, du nombre d’enfants engagés à l’école primaire et il a annoncé des mesures telles que la gratuité de l’école primaire et les améliorations du secteur santé, notamment la couverture vaccinale, la protection maternelle et infantile ainsi que la réduction des affections telles que le VIH et la malaria.  Sur un plan global, il a affirmé que le nouveau Plan de développement stratégique pour la période de 2010-2030 a pour ambition de faire entrer la Papouasie-Nouvelle-Guinée dans la classe des pays à revenus moyens.  C’est dans cette optique, a-t-il ajouté, que le Gouvernement a investi dans les infrastructures de transport et dans l’électrification rurale.

Au sujet de l’autonomisation de la femme, M. O’neill s’est félicité de la nouvelle loi votée par le Parlement afin de réserver 22 sièges de parlementaires aux femmes pour l’élection de l’an prochain, et ceci sans tenir compte d’autres postes que les femmes pourraient éventuellement briguer.  Le Premier Ministre a ensuite souligné que la région du Pacifique reste une zone sans armes nucléaires et a souhaité que la communauté internationale prenne au sérieux la question de la prolifération des armes légères.  « Nous soutenons et encourageons la réforme des Nations Unies », a noté le Premier Ministre, ajoutant que le nombre de membres permanents et non permanents du Conseil de sécurité devrait être augmenté afin d’épouser la nouvelle configuration géopolitique du monde.  Soulignant que la Papouasie-Nouvelle-Guinée reste engagée à lutter contre le trafic de drogues, le trafic d’hommes et le blanchiment d’argent, il a relevé les performances économiques remarquables du pays qui, durant les neuf dernières années, a connu une croissance économique fluctuant entre 6 et 8%.  Des performances qui ont placé le pays parmi les partenaires clefs de la région du Pacifique, s’est-il réjoui.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Rimbink Pato
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Peter Paire O’Neill
    Premier Ministre
  • S.E. M. Puka Temu
    Ministre d'État
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Leo Dion
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Rimbink Pato
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sir Michael Somare
    Premier Ministre
  • S.E. M. Samuel Abal
    Ministre des relations extérieures