Mauritanie

S.E. M. Hamady Ould Hamady, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2011 (66e session)

S.E. M.Hamady Ould Hamady

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. HAMADY OULD HAMADY, Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la Mauritanie, s’est félicité de l’admission du Soudan du Sud au sein des Nations Unies, avant d’appeler le Secrétaire général à poursuivre son action dans la résolution des maux planétaires que sont les désastres naturels, les changements climatiques et les maladies non transmissibles, entre autres.  La présente session de l’Assemble générale intervient dans un contexte marqué par le « printemps arabe ».  Il y a déjà quelques années que la Mauritanie a eu à connaître son printemps, a expliqué M. Hamady. 

L’apogée de ce « printemps mauritanien » aura été l’organisation d’une élection présidentielle, libre et transparente, comme l’ont confirmé les organisations internationales et les candidats ayant participé à cette échéance, a dit le représentant.  Il a poursuivi par la présentation des réformes entamées par son pays dans les domaines de la justice, de la bonne gouvernance et en matière de lutte contre la pauvreté.

La Mauritanie a toujours été partisane de la conduite de processus de médiation dans le cadre de la résolution des conflits, a en outre fait savoir le Ministre.  Pour appuyer son propos, il a mentionné l’implication de son gouvernement à la résolution de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire.  Il a, avec insistance, plaidé pour la réforme du Conseil de sécurité, en souhaitant que soit octroyée à l’Afrique une présence permanente au sein de cet organe.  Le Groupe des États arabes dont la population constitue plus de 11% de la population mondiale doit aussi y être représenté.  C’est dans ce contexte qu’il a présenté la candidature de son pays à un poste de membre non permanent au Conseil de sécurité pour la période 2012-2013, au nom du Groupe des États d’Afrique. 

Évoquant la situation au Sahara occidental, il a appelé le Secrétaire général à trouver une solution globale et juste qui ferait du Maghreb arabe une région de prospérité et de sécurité.  Il a aussi appuyé les efforts de paix déployés en vue de parvenir à la réalisation d’un État palestinien indépendant, dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale et vivant côte à côte avec Israël. 

Le Ministre qui a, par ailleurs, exhorté la communauté internationale à s’attaquer à la situation de famine qui sévit dans la corne de l’Afrique, a annoncé que « son pays avait déjà alloué la somme d’un million de dollars pour les efforts d’urgence menés actuellement dans ce pays ».  La Mauritanie a connu des réussites en matière de lutte contre le terrorisme qui est « un fléau qui menace la région du Maghreb ». Mais en ce domaine, la coopération entre la communauté internationale demeure la solution appropriée, a-t-il conclu.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamadi Ould Meimou
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Ould Abdel Aziz
    Président
  • S.E. M. Ahmed Teguedi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Naha Mint Mouknass
    Ministre des affaires étrangères