Libéria

S.E. M. Joseph N. Boakai, Vice-président

26 septembre 2011 (66e session)

S.E. M.Joseph N. Boakai

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. JOSEPH BOAKAI, Vice-Président du Libéria, a déclaré que son pays avait énormément bénéficié des efforts de médiation des Nations Unies et des organisations régionales pour restaurer la stabilité après une guerre civile de 14 ans.  Le Libéria enregistre aujourd’hui des progrès au niveau des services de base, des infrastructures et de l’état de droit.  L’accent est mis sur l’autonomisation des femmes et des jeunes.  Le Vice-Président a indiqué que le renforcement de la police nationale constituait également une priorité.  Préoccupé par la situation sécuritaire dans le bassin du fleuve Mano, il a remercié le Conseil de sécurité d’avoir reconduit le mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).  Il s’est aussi félicité de ce que son pays soit inscrit à l’ordre du jour de la Commission de consolidation de la paix.

Le Libéria s’apprête à conduire une autre élection démocratique le 11 octobre 2011, a poursuivi M. Boakai.  Tout est fait pour garantir un processus libre, juste, transparent et crédible.  Il a invité la communauté internationale à observer ces élections.  Sur le plan économique, il a déploré les effets négatifs de la dette extérieure et la détérioration des termes de l’échange, ainsi que le déclin des investissements et des flux de capitaux.  Il a espéré que le Programme d’action d’Istanbul apportera des changements concrets pour les pays les moins avancés.  Face à l’augmentation des prix des denrées alimentaires, le Libéria a mis en place le plan « Arrêter la faim au Libéria », afin de renforcer la chaîne alimentaire dans son ensemble.  Le Vice-Président libérien a souligné ensuite que son pays avait l’un des taux de mortalité maternelle et infantile les plus élevés au monde, du fait notamment du manque de professionnels de la santé qualifiés et de médicaments.  Enfin, M. Boakai s’est joint au chorus des nations qui demandent un Conseil de sécurité plus représentatif, reflétant les réalités du XXIe  siècle.  Il a encouragé le Secrétaire général à poursuivre ses efforts pour moderniser l’Organisation.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Augustine Kpehe Ngafuan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Joseph Boakai
    Vice-président