Iraq

S.E. M. Jalal Talabani, Président

23 septembre 2011 (66e session)

Iraq
Statement Summary: 

M. JALAL TALABANI, Président de l’Iraq, a indiqué que son pays avait parcouru un long chemin vers l’établissement d’une société apaisée, basée sur la démocratie et les droits de l’homme.  Comme l’Iraq, le changement est devenu une composante essentielle des aspirations des autres peuples arabes, a-t-il poursuivi.  Il a ajouté, qu’en raison des avancées dans le rétablissement de la sécurité, de la levée des sanctions qui frappaient l’Iraq depuis l’invasion du Koweït et d’un plan d’investissements ambitieux qui pourrait créer quatre millions d’emplois ces cinq prochaines années, son pays prenait résolument la voie du développement économique. 

Concernant le retrait des troupes américaines d’Iraq, prévu à la fin de cette année, M. Talabani a indiqué que les Forces de sécurité iraquiennes étaient prêtes à prendre le relais.  Il a néanmoins reconnu le besoin de son gouvernement de s’attacher aux services d’un certain nombre d’experts américains, afin de consolider les institutions iraquiennes.  Il a ajouté que la politique étrangère de l’Iraq était basée sur les principes de bon voisinage et de règlement pacifique des différends.  Dans ce droit fil, il a invité la Turquie et l’Iran à recourir au dialogue et à cesser les bombardements sur les territoires iraquiens de la région du Kurdistan, responsables de la mort d’un nombre important de civils innocents.

Le Président iraquien a ensuite reconnu le droit légitime de chaque État, y compris l’Iran, d’utiliser l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, avant de souhaiter que le dialogue et la diplomatie prévalent sur ce dossier.  Il a apporté son soutien à la demande d’adhésion aux Nations Unies d’un État palestinien, formulée par l’Autorité palestinienne, exhortant ensuite Israël à se retirer des territoires occupés depuis 1967 et à adhérer au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), afin d’ouvrir la voie à la dénucléarisation du Moyen-Orient.  S’agissant des changements en cours dans le monde arabe, M. Talabani, en tant que président d’un pays qui a connu plus tôt cette évolution, a souhaité que les pièges des divisions ethniques et confessionnelles soient évités.  Il a ensuite indiqué que son pays continuerait de renforcer sa coopération avec les pays amis de l’Iraq, notamment les États-Unis et l’Union européenne, pays auxquels l’Iraq est lié par des mécanismes d’action ambitieux qui seront pleinement mis en mouvement dans les années à venir.  Il veillera ainsi à élargir davantage encore la coopération avec les États-Unis, basée sur l’Accord global stratégique signé en 2008, après le retrait des troupes américaines.

 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Haider Al-Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Haider Al Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohammed Fuad Masum
    Président
  • S.E. M. Khudheir Mussa Al-khuzaie
    Vice-président
  • S.E. M. Khudier Alkhuzae
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président