Islande

S.E. M. Össur Skarphéðinsson, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2011 (66e session)

Iceland
Statement Summary: 

M. ÖSSUR SKARPHÉOINSSON, Ministre des affaires étrangères de l’Islande, a rappelé que la plus grave famine du siècle sévissait en ce moment même dans la corne de l’Afrique et exhorté la communauté internationale à prendre ses responsabilités afin de mettre un terme à cette situation dramatique.  Il a ajouté que l’Islande avait adopté un calendrier au terme duquel son aide pour le développement serait portée à 0,7% de son PIB.  Il a ensuite rappelé l’extrême importance de la mise en œuvre, jusqu’à présent très décevante, de l’agenda de Rio défini il y a 20 ans, « Nous avons besoin d’une véritable révolution, d’une révolution verte », a-t-il poursuivi avant de développer les bénéfices de l’énergie géothermique, largement utilisée en Islande.  Il a aussi mis en garde contre l’acidification des océans qui entraîne une diminution des ressources halieutiques et pourrait priver un milliard de personnes d’une source vitale de protéines.  Il a indiqué que la disparition de la calotte glaciaire mettait gravement en danger les habitudes des peuples arctiques, notamment celui du Groenland.  Il a indiqué que l’exploitation de l’Arctique ne pourrait se faire qu’en vertu de règles très strictes.

Le Ministre a rappelé la lutte des peuples baltes pour l’indépendance, que l’Islande avait notamment soutenue, en étant le premier pays à les reconnaître, et ce, en contradiction du principe selon lequel seuls les intérêts gouvernent les relations entre les pays.  « Les principes ont de l’importance », a poursuivi le Ministre.  Dans ce droit fil, il a apporté le soutien de son pays à la demande d’adhésion de l’État de la Palestine aux Nations Unies.  Il a ajouté que ce qui avait été accordé à Israël ici-même en 1947 devrait également l’être à la Palestine.  Ce serait « hypocrite » de faire autrement, a-t-il poursuivi.  Le Ministre a conclu son intervention en indiquant que le Parlement islandais examinera, la semaine prochaine, un projet de résolution portant reconnaissance de la Palestine comme État indépendant et souverain.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Lilja Dögg Alfreðsdóttir
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères