Guinée

S.E. M. Alpha Condé, Président

23 septembre 2011 (66e session)

S.E. M.Alpha Condé

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ALPHA CONDÉ, Président de Guinée, a déclaré que sa présence dans cette enceinte était l’illustration du retour de la Guinée sur la scène internationale.  Il a assuré les États Membres de l’engagement de son gouvernement de consolider l’unité et la concorde nationale et de bâtir une société démocratique.  Son gouvernement, a-t-il précisé, a engagé une série de mesures de redressement pour améliorer la gouvernance dans le pays.  Il a expliqué que le Gouvernement accordait une « place de choix » à l’agriculture en vue de parvenir à l’autosuffisance alimentaire.  De plus, le secteur minier est en voie d’être assaini et le système judiciaire est en cours de modernisation et de restructuration.  M. Condé a également fait savoir que la réforme en cours permettrait de juguler l’inflation et d’arrêter la « saignée financière ».  Il a cependant signalé que le « programme ambitieux » de la Guinée de lutte contre le sous-développement et la pauvreté ne pourrait être pleinement réalisé sans l’appui « constant et effectif » de la communauté internationale.

Abordant la question de la réconciliation nationale, M. Condé a évoqué la mise en place d’une Commission provisoire de réflexion et a indiqué que des réformes visent à faire de l’armée une institution véritablement républicaine.  Il a ensuite expliqué que dans le cadre des préparatifs pour les élections législatives, un fichier sécurisé et numérisé serait établi pour corriger les anomalies constatées lors de l’élection présidentielle.  Le Président de la Guinée a par ailleurs estimé qu’il fallait évaluer périodiquement le chemin parcouru dans le cadre de la lutte contre l’extrême pauvreté.  Passant à la situation humanitaire dans la corne de l’Afrique, M. Condé a estimé que l’adoption d’un plan régional intégré favorisant la sécurité et l’autosuffisance alimentaire constituerait une solution durable à la crise actuelle.  Commentant par ailleurs le thème de la session actuelle de l’Assemblée générale, le « Rôle de la médiation dans le règlement des différends par des moyens pacifiques », le Chef d’État guinéen a estimé que les organisations sous-régionales, régionales et internationales devaient s’approprier les mécanismes de médiation, tout en travaillant étroitement avec d’autres acteurs tels que la société civile et les organisations des jeunes et des femmes.  Il a ajouté que la priorité devrait être accordée aux mécanismes africains de médiation « dont l’action s’est révélée efficace en plusieurs occasions ».
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Alpha Condé
    Président
  • S.E. M. Alpha Condé
    Président
  • S.E. M. François Lounceny Fall
    Ministre d'État
  • S.E. M. Alpha Condé
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. François Lounceny Fall
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Edouard Niankoye Lama
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bakary Fofana
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alexandre Cécé Loua
    Ministre des affaires étrangères