Émirats arabes unis

S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al-Nahyan, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

CHEIKH ABDULLAH BIN ZAYED AL-NAHYAN, Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, a « regretté profondément » l’occupation par l’Iran des trois îles appartenant à son pays.  Il a prévenu que toutes les mesures adoptées par l’Iran étaient nulles et non avenues et n’ont aucun effet juridique quelle que soit la durée de l’occupation.

Après avoir parlé de la situation en Iraq, le Ministre a espéré voir la naissance d’un État palestinien indépendant l’année prochaine.  Il a salué le discours du Président Obama et son engagement en faveur du processus de paix.  Le Ministre s’est ensuite attardé sur la situation au Liban, au Yémen et au Soudan.  S’agissant de la Somalie, il a annoncé que son pays accueillera au mois de mars prochain une Conférence sur la lutte contre la piraterie et les crimes maritimes. Il a également annoncé la convocation, au mois d’octobre à Dubaï, d’une Conférence sur le partenariat entre les secteurs public et privé et l’investissement dans des projets de développement en Afghanistan.

Après avoir appelé à un soutien en faveur du Pakistan et condamné le terrorisme sous toutes ses formes, le Ministre s’est attardé sur les questions liées aux changements climatiques.  Il a réclamé une coopération stratégique aux niveaux international, régional, sous-régional et bilatéral et cité en exemple, le partenariat entre son pays et les États insulaires du Pacifique pour les aider à surmonter les problèmes nationaux, écologiques, économiques et autres nés des changements climatiques.  Ce partenariat, a-t-il indiqué, a été élargi, en juin dernier, à tous les États de la Ligue arabe.

M. Al-Nahyan a, par ailleurs, affirmé que les mesures prises par les Émirats pour construire un programme nucléaire à des fins pacifiques se fondaient sur la transparence, la sureté et la non-prolifération.  Il a réclamé la création d’une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient et dans la région du Golfe, et pour ce faire, il a demandé que l’on exerce des pressions sur Israël.  Il a aussi exhorté l’Iran à pleinement coopérer avec l’AIEA et la communauté internationale pour dissiper les doutes et les craintes qui entourent la nature de son programme nucléaire.  Le Ministre a appelé les différentes parties à résoudre de manière pacifique les différends sur le programme nucléaire iranien.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • H.H. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères