Ukraine

S.E. M. Viktor Yanukovych, Président

23 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. VIKTOR YANUKOVYCH, Président de l’Ukraine, a, après avoir réitéré l’engagement de son pays en faveur de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, indiqué que le développement durable ne sera possible sans sécurité.  Cette année, a-t-il dit, l’Ukraine a déclaré son « statut de pays hors-bloc », ce qui a contribué à réduire de manière significative les tensions dans la région et à établir une zone de stabilité et d’équilibre stratégique autour du pays.  En avril dernier, l’Ukraine a franchi un pas supplémentaire lors du Sommet de Washington sur la sécurité nucléaire en annonçant sa décision de se débarrasser de tous ses stocks d’uranium enrichi, s’est félicité le Président. 

Il a encouragé tous les États Membres à suivre l’exemple de l’Ukraine en matière de désarmement et de non-prolifération nucléaires.  M. Yanukovych a estimé que les garanties de sécurité des États qui se sont débarrassés de leur arsenal nucléaire et des pays qui n’appartiennent à aucune alliance militaire doivent être reflétées dans un instrument international juridiquement contraignant.  C’est la seule manière, a insisté le Président, de faire taire toute ambition régionale en matière nucléaire. 

Il a d’ailleurs estimé que l’ONU pourrait exploiter davantage les mécanismes régionaux existants en matière de sécurité pour renforcer la sécurité internationale.  Il faut aussi, a-t-il poursuivi, se doter de mécanismes de réponse aux nouveaux défis comme la piraterie et les attaques à main armée dans les mers et les océans, une menace qu’il ne faut plus sous-estimer. 

Évoquant ensuite la question des changements climatiques, le Président ukrainien a rappelé que la Terre est notre bateau commun et qu’il ne faudrait pas qu’il se transforme en « Titanic ».  Il a donc appuyé l’idée d’une organisation mondiale de l’environnement à composition universelle.  Revenant à la tragédie de Tchernobyl, le Président a annoncé que son pays avait l’intention d’organiser à Kiev, en avril 2011, une Conférence internationale de haut niveau intitulée « 25 ans après la catastrophe de Tchernobyl: sécurité pour l’avenir », avec la participation des Nations Unies. 

Concluant sur la réforme des Nations Unies dont celle du Conseil de sécurité, le Président a annoncé la candidature de l’Ukraine à un siège non permanent du Conseil pour 2016-2017.


Source

Déclaration

Sessions précédentes