Tonga

S.E. M. Sonatane Taumoepeau-Tupou, Président

29 septembre 2010 (65e session)

S.E. M.Sonatane Taumoepeau-Tupou

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. SONATANE TU’AKINAMOLAHI TAUMOEPEAU-TUPOU (Tonga) a tout d’abord indiqué que son pays avait récemment achevé son deuxième rapport national sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), lequel faisait état de résultats positifs dans de nombreux domaines, en particulier dans l’éducation où le taux d’inscription scolaire au niveau primaire est de 93%.  Il a affirmé que les progrès à venir des Tonga dépendraient tant de ses efforts domestiques que des actions de ses partenaires en développement et de la communauté internationale.  Le représentant s’est ensuite félicité de la tenue récente de la Réunion de haut niveau sur l’examen de la mise en œuvre de la Stratégie de Maurice.  Il a réclamé la création d’une catégorie spéciale officielle au sein de l’ONU pour les petits États insulaires en développement (PEID) afin d’améliorer la capacité de l’ONU à répondre à leurs préoccupations.

Estimant ensuite que lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Copenhague, la capacité collective des États n’avait pas été en mesure de répondre « au fardeau des attentes mondiales », M. Taumoepeau-Tupou a engagé les États Membres à dépasser leurs intérêts nationaux et régionaux à l’occasion de la prochaine Conférence, à Cancún, au Mexique, afin d’honorer leur responsabilité envers les États les plus vulnérables qui sont, selon lui, les moins responsables et les moins à même de pouvoir réagir aux défis des changements climatiques.  Il a notamment réclamé un flux de financement pour les PEID et autres États vulnérables.  Il a également engagé les membres du Conseil de sécurité à adopter la résolution portant sur les changements climatiques et leurs possibles répercussions sécuritaires.

Après avoir commenté la tenue du « sommet historique » entre les dirigeants du Pacifique et les États de la Ligue arabe, le représentant s’est penché sur le travail de la Commission sur les limites extérieures du plateau continental.  Il a fait part de ses préoccupations au sujet du délai avec lequel le rapport de son pays serait examiné.  M. Taumoepeau-Tupou a également évoqué l’importance de renforcer le système de gouvernance démocratique des Tonga.  Il a notamment annoncé que l’Assemblée législative achevait aujourd’hui sa dernière session sous l’ancien régime et que des élections devaient se dérouler le 25 novembre prochain.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes