Thaïlande

S.E. M. Kasit Piromya, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. KASIT PIROMYA, Ministre des affaires étrangères de la Thaïlande, a expliqué que son gouvernement travaillait à rétablir l’unité nationale, notamment grâce à un plan de réconciliation qui devrait conduire à des réformes des institutions démocratiques du pays.  Les droits de l’homme restent la pierre angulaire des politiques adoptées, a-t-il assuré, indiquant notamment qu’une commission d’établissement des faits avait été créée pour enquêter sur les événements tragiques qui ont eu lieu cette année en Thaïlande.

Le Gouvernement reconnait les disparités économiques dans la société, a-t-il dit, avant de mentionner ce qui est fait pour combler les écarts.  Le filet de sécurité sociale comprend les soins de santé universels, l’éducation gratuite pendant 15 années, les programmes de formation pour les chômeurs, un soutien aux travailleurs à faible revenu, aux agriculteurs, aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

La Thaïlande croit en un développement centré sur les personnes et à une attitude économique modérée, a poursuivi le Ministre, soulignant aussi l’importance d’une meilleure gouvernance mondiale qui passe par la réforme des institutions financières internationales.  La Thaïlande est engagée aux plans régional et international, notamment dans le cadre de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), de l’ANASE+3 et du G-20.  En tant que pays en développement, la Thaïlande est prête à aider les pays, a-t-il ajouté, plaidant en faveur de la coopération Sud-Sud et relatant les avantages des partenariats entre pays développés et pays en développement.

M. Piromya a ensuite indiqué que son pays avait atteint presque tous les Objectifs du Millénaire pour le développement et était prêt à partager son expérience dans le domaine de la réduction de la pauvreté.  S’agissant des changements climatiques, il a fait part des mesures prises pour la reforestation et l’augmentation de l’énergie renouvelable.  Le Ministre a par ailleurs souligné l’importance du dialogue entre les religions, notamment par le biais de l’Alliance des civilisations.

Rappelant l’élection de son pays au Conseil des droits de l’homme pour 2010-2013, il a assuré vouloir renforcer cet organe.  Le Ministre a ensuite soutenu les efforts menés au niveau international en matière de désarmement et pour la non-prolifération des armes de destruction massive.  Il a aussi invité à recourir davantage à la diplomatie préventive, dont le coût est inférieur au maintien de la paix.  Il a rappelé, à cet égard, qu’au cours des 20 dernières années, presque 20 000 Thaïlandais avaient été déployés dans les forces de maintien de la paix, de police et pour le personnel civil des missions de l’ONU.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Virasakdi Futrakul
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Don Pramudwinai
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. General Prayut Chan-o-Cha
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tanasak Patimapragom
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Surapong Tovichakchaikul
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. Mme Yingluck Shinawatra
    Premier Ministre
  • S.E. M. Surapong Tovichakchaikul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abhisit Vejjajiva
    Premier Ministre