Somalie

S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, Président

25 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

SHEIKH SHARIF SHEIKH AHMED, Président du Gouvernement fédéral de transition de la Somalie, a mis l’accent sur la gravité de la situation politique et économique actuelle dans son pays, fait le point sur les actes terroristes et de piraterie maritime, et lancé un appel à la communauté internationale et aux États qui ont promis d’aider son pays de les honorer d’urgence.  Il a ainsi exhorté la communauté internationale à « investir dans la réhabilitation de certaines institutions étatiques critiques et à confronter les menaces posées par le terrorisme d’Al-Shabaab, soutenu par Al-Qaida.  « Tout retard pris pour faire face à ce danger évident et présent confortera et prolongera l’instabilité régionale et le terrorisme international », a-t-il mis en garde.
Le Président a cité la pêcherie illégale et le largage des déchets toxiques dans les eaux territoriales somaliennes parmi les autres menaces auxquelles son pays se heurte.  Des maladies jusque-là inconnues en Somalie frappent maintenant la population.  Ces activités illégales ont, en fait, provoqué la colère des Somaliens et conduit à des actes de piraterie et à d’autres activités criminelles, a fait remarquer Sheikh Ahmed, qui a par ailleurs décrit les efforts du Gouvernement fédéral de transition à la suite de la Conférence et de l’Accord de paix de Djibouti.  Fidèle à sa politique de la main tendue pour résoudre les différends, son gouvernement a réussi notamment à conclure un accord avec des parties qui n’y avaient pas participé comme l’Ahlu Sunnah Wal Jamee et des éléments des militants du Hizb Islam.  Toutes les négociations pour la paix en Somalie devraient être menées avec le Gouvernement, a-t-il considéré, en remerciant tous les pays, les organisations internationales et régionales qui continuent de fournir leur soutien à la population somalienne et à alléger ses souffrances.

Au cours des deux ans de son existence, le Gouvernement fédéral de transition a réussi à s’acquitter de ses responsabilités et a, en particulier, reconstruit plusieurs institutions publiques, recruté un personnel professionnel, qui est toutefois encore réduit, distribué des vivres à ceux qui sont dans le besoin et aux personnes déplacées à l’intérieur, créé des opportunités d’emplois pour les jeunes, former les forces de sécurité, rédigé un projet de constitution, veillé à créer un environnement propice au dialogue et à la réconciliation nationale et tenté de mettre fin à la discorde interne à travers un processus démocratique.  Il a en outre appelé le Conseil de sécurité à adopter une « résolution forte » aux fins de juguler l’expansion des terroristes d’Al-Qaida et leurs affiliés locaux comme le groupe Al-Shabaab. Il a aussi invité les États Membres à continuer à apporter leur appui au Gouvernement fédéral de transition pour lui permettre de fournir directement les services dont les Somaliens ont besoin et d’épauler ses efforts de stabilisation.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ahmed Awad Isse
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hassan Ali Khaire
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdusalam Hadliyeh Omer
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Omar Abdirashid Ali Sharmarke
    Premier Ministre
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed
    Président