Slovaquie

S.E. M. Ivan Gašparovič, Président

23 septembre 2010 (65e session)

S.E. M.Ivan Gašparovič

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Réaffirmant le rôle central des Nations Unies dans la gouvernance mondiale, M. IVAN GAŠPAROVIĆ, Président de la République slovaque, a estimé que la préservation de la paix et de la sécurité internationales était indispensable.  Les récentes crises économique et financière ont montré une certaine instabilité mondiale, cela exigeant une attention particulièrement accrue de la part de la communauté internationale, a-t-il estimé.  Il a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les instruments de contrôle juridique sur les armes et les partenariats sur les questions de désarmement.  Les récents progrès enregistrés, tels que la signature du Traité Start II entre les États-Unis et la Fédération de Russie, ainsi que l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, sont encourageants, a-t-il dit. 

Indiquant que la Slovaquie était un pays contributeur de contingents, M. Gašparović a salué l’étape franchie par les Nations Unies dans le processus de réforme des opérations de maintien de la paix, tel que décrit dans le document Nouveaux Horizons.  Il faut un déploiement plus rapide et une utilisation plus efficace des ressources financières et humaines, a-t-il dit.  L’ONU, a-t-il ajouté, doit continuer à jouer un rôle clef dans la prévention des conflits.  Mentionnant la participation de son pays au Conseil de sécurité en 2006 et 2007, en tant que membre non permanent, le Président slovaque a souligné l’importance d’accélérer la réforme de cet organe. 

M. Gašparović a, par ailleurs, mis l’accent sur le Sommet des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui s’est tenu pendant trois jours au Siège des Nations Unies.  Éradiquer la pauvreté et la faim dans le monde, améliorer l’accès à l’éducation et aux soins de santé, fournir des emplois adéquats demeurent d’importants sujets de préoccupation, a-t-il dit.  Il a salué l’établissement de la nouvelle entité ONU-Femmes pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme. 

M. Gašparović s’est également dit encouragé par la reprise des négociations entre les dirigeants israéliens et palestiniens.  Un accord de paix est indispensable pour la paix et la stabilité mondiales, a-t-il jugé.  Il a, par ailleurs, mis l’accent sur la participation de son pays à la Mission des Nations Unies à Chypre.  Enfin, il a fait part de ses préoccupations concernant les Balkans occidentales.  Il est urgent de renforcer la stabilité et d’appuyer le processus démocratique de cette région, a-t-il dit.  Pour ce faire, le Président slovaque a souhaité que le processus d’intégration des Balkans occidentales à l’Union européenne se poursuive.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes