Sierra Leone

S.E. M. Ernest Bai Koroma, Président

23 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. ERNEST BAI KOROMA, Président de la République de Sierra Leone, a remercié la communauté internationale dont l’engagement a mis son pays sur la voie de la croissance économique et du développement durable.  Grâce à cet engagement, la Sierra Leone a fait de remarquables progrès.  L’indice mondial de la paix la classe au cinquante-troisième rang mondial des pays les plus pacifiques, l’Index Ibrahim parmi les cinq pays affectés par des crises ayant fait un bond significatif vers la gouvernance démocratique, alors qu’une étude récente du Fond monétaire international (FMI) montre que sa croissance annuelle de 4% dépasse le taux de croissance moyen en Afrique subsaharienne, qui est de 2%.

« La Sierra Leone a également continué de mettre l’accent sur la protection des droits fondamentaux de son peuple », a dit le Président.  Le Gouvernement a mis en place des réformes importantes du secteur judiciaire et s’efforce de créer une culture des droits de l’homme.  La Sierra Leone est déterminée à assurer une application efficace du plan d’action relatif aux résolutions 1325 et 1820 du Conseil de Sécurité sur les femmes, la paix, la sécurité, notamment en luttant contre les violences sexuelles et en améliorant la participation des femmes à la vie publique.

M. Koroma a également réaffirmé son engagement en faveur d’une presse libre, faisant noter qu’aucun journaliste n’avait été emprisonné depuis son accession à la présidence et citant la transformation du service national de radio télévision national en une compagnie indépendante.

Pour la première fois de son histoire, la Sierra Leone a lancé un programme de soins médicaux gratuits pour les mères et les enfants de moins de cinq ans.  Elle a aussi commencé à commercialiser ses produits agricoles, notamment par la création de coopératives agricoles.  Elle a fait des progrès importants dans la construction des infrastructures routières et la réhabilitation du réseau électrique.  Elle a passé des étapes importantes pour attirer des investissements étrangers.

Malgré tous ces progrès, de nombreux obstacles existent, a déclaré M. Koroma.  La Sierra Leone a encore besoin d’améliorer sa capacité de protéger les droits de l’homme, d’établir une bonne gouvernance et de combattre la corruption et le trafic des drogues.  Le pays aura besoin d’une assistance technique, de la coopération internationale, des investissements privés et du transfert de technologies.

Enfin, M. Koroma a fait état de l’injustice historique infligée à l’Afrique, seul continent à ne pas avoir de siège permanent au Conseil de Sécurité.  Pour que le Conseil de sécurité maintienne sa pertinence dans un système des Nations Unies réorganisé, l’Afrique réclame des sièges permanents avec droit de veto.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Julius Maada Bio
    Président
  • S.E. M. Samura Matthew Wilson Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Samura Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samura Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Joseph Bandabla Dauda
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président