Pakistan

S.E. M. Makhdoom Shah Mehmood Qureshi, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. MAKHDOOM SHAH MEHMOOD QURESHI, Ministre des affaires étrangères du Pakistan, a rappelé qu’il se présentait devant l’Assemblée générale à un moment difficile de l’histoire de son pays, récemment ravagé par des inondations qui ont laissé derrière elles une traînée de morts et de destruction.  Le Gouvernement pakistanais, a-t-il ajouté, est résolu à reconstruire le Pakistan d’une manière transparente et responsable.

Le monde, a poursuivi M. Qureshi, a besoin d’une approche nouvelle et multilatérale qui souscrit véritablement aux principes des Nations Unies.  Le Pakistan soutient donc une réforme complète du Conseil de sécurité, « qui doit être guidée par les principes de l’égalité et de la démocratie plutôt que retranchée dans des erreurs historiques et les privilèges du passé ».  

Le Pakistan, a-t-il rappelé, est un des plus gros contributeurs de troupes aux efforts de maintien de la paix de l’ONU et son Gouvernement démocratique reste déterminé à combattre l’extrémisme et le terrorisme.  Le problème du terrorisme a des dimensions régionales et mondiales, et il est impératif que d’autres pays fassent plus pour combattre cette menace.

M. Qureshi a exprimé le soutien de son pays pour la restitution des droits inaliénables du peuple palestinien; « nous comptons sur une enquête rapide, impartiale et transparente des Nations Unies sur l’incident de la flottille humanitaire du 31 mai ».

Le conflit au Jammu-et-Cachemire concerne l’exercice du droit à l’autodétermination du peuple cachemiri à travers un plébiscite libre, juste et impartial sous les auspices des Nations Unies, a déclaré M. Qureshi.  Le Pakistan observe avec une grande inquiétude la situation du Cachemire occupé par l’Inde.  Il réaffirme sa solidarité totale avec le peuple cachemiri et exhorte la communauté internationale à persuader l’Inde de mettre fin à sa politique de répression.  Le Pakistan, a ajouté M. Qureshi, est prêt à entamer un dialogue de fond avec l’Inde afin de normaliser les relations.

Abordant la question de l’Afghanistan, le Ministre a rappelé qu’aucun autre pays n’avait souffert davantage que le Pakistan des décennies de conflits afghans.  Le Pakistan a continué d’abriter la plus grande concentration de réfugiés au monde depuis 30 ans.  « Le Pakistan pense que la restauration de l’équilibre social en Afghanistan est une responsabilité afghane et ne peut être imposée de l’extérieur », a déclaré M. Qureshi qui a appuyé tous les efforts de réconciliation menés par les Afghans eux-mêmes.

En matière de désarmement et de non-prolifération, M. Qureshi a affirmé que ces deux objectifs doivent être poursuivis de façon équitable et non discriminatoire.  Le Pakistan a constamment adhéré à une politique de retenue en matière d’armes conventionnelles et nucléaires, a rappelé le Ministre qui a réitéré sa proposition de créer un « régime de retenue stratégique ». 

 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Makhdoom Shah Mahmood Qureshi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shahid Khaqan Abbasi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Asif Ali Zardari
    Président
  • S.E. Mme Hina Rabbani Khar
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Asif Ali Zardari
    Président