Malte

S.E. M. Tonio Borg, Vice-Premier Ministre

28 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. TONIO BORG, Vice-Premier Ministre de Malte, a estimé que les crises économique et financière mondiales avaient été exacerbées par les nombreuses tragédies humanitaires à travers le monde.  Les catastrophes naturelles, les attaques terroristes, les conflits armés et internes ont continué de causer des pertes en vies humaines, des destructions et des déplacements de personnes à travers le monde.  Devant toutes ces réalités négatives, l’ONU a toujours répondu de façon rapide et dans la cohésion, s’est-il félicité.  Il a ensuite salué les progrès accomplis en matière de désarmement et de non-prolifération au cours des récents mois, lesquels ont été marqués notamment par la signature du nouvel accord START, en remplacement de START I datant de 1991, entre Américains et Russes.  Cette signature, a-t-il dit, a ouvert la voie à la réussite de la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, a-t-il précisé.  C’est dans ce contexte qu’il a approuvé la tenue d’une conférence en 2012 devant aborder la mise en place d’une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient.

Le Vice-Premier Ministre a également souligné la place et le rôle prépondérant que joue son pays dans la région méditerranéenne, en promouvant le dialogue entre les acteurs de la région.  Dans les mois qui viennent, Malte, a-t-il annoncé, accueillera d’ailleurs le deuxième Sommet du Forum connu sous l’appellation « Dialogue 5+5 » qui est une plate-forme de discussion entre le Nord et le Sud.  Il s’est par ailleurs rallié aux autres membres de l’Assemblée en saluant la reprise des pourparlers de paix directs entre Israéliens et Palestiniens, en rappelant l’urgence de trouver une solution durable à cette question qui est « depuis plus de 60 ans à l’ordre du jour de l’Assemblée générale de l’ONU ».  Aussi, a-t-il appuyé les différents efforts menés en vue de parvenir à la création d’un État palestinien indépendant et viable, vivant dans la paix et la sécurité côte à côte avec Israël.

M. Borg a exhorté la communauté internationale à mettre en place une stratégie efficace pour lutter contre les changements climatiques.  La Conférence de Copenhague a permis de poser les fondements d’un accord pouvant être signé à Cancún, au Mexique prochainement, a–t-il dit.  La protection de l’être humain reste la priorité de Malte, a-t-il poursuivi, en se félicitant du dialogue entamé aux Nations Unies sur la question de la responsabilité de protéger et de l’adoption par l’ONU du plan d’action contre la traite des personnes.  Il a conclu en appelant les États à apporter des réponses aux nouvelles questions nées du développement de la piraterie en mer.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes