Maldives

S.E. M. Mohamed Waheed, Vice-président

27 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. MOHAMED WAHEED, Vice-Président de la République des Maldives, a rappelé que si son pays avait atteint cinq des huit Objectifs du Millénaire pour le développement, plusieurs d’entre eux étaient de plus en plus menacés.  Il a estimé que des progrès étaient à faire dans l’autonomisation des femmes et la protection de l’environnement, soulignant que l’extrémisme religieux fragilisait l’égalité et la justice sociale et mettait en danger les progrès faits en matière d’égalité des genres.  Les faiblesses aux niveaux environnemental et économique menacent également les progrès réalisés en faveur des OMD.  Tout en expliquant que son pays était en train de sortir de la liste des pays les moins avancés (PMA), il s’est déclaré néanmoins préoccupé par la réduction soudaine du soutien apporté à ces pays, et a dit attendre le déboursement rapide des sommes promises lors de la Conférence des donateurs en mars dernier aux Maldives.  M. Waheed a aussi indiqué être impatient d’adopter une stratégie de développement qui mettra en exergue une meilleure indépendance et une plus grande stabilité économique via des investissements privé et public.  Il a, au passage, évoqué la fragilité des Maldives avec la récession qui a conduit à des mesures d’austérité.

M. Waheed a souligné que la transition économique de son pays s’accompagnait d’une transition politique ambitieuse, se disant fier des progrès faits vers la démocratie, même si beaucoup reste à faire, notamment face à l’abolition de la torture et en matière de droit des femmes.  Il a aussi salué l’élection des Maldives au Conseil des droits de l’homme.  Le Vice-Président a par ailleurs déploré le développement de l’islamophobie dans les États non musulmans, rappelant que l’intolérance religieuse faisait partie des discriminations qui fragilisaient la mission de l’ONU en faveur de la paix et de la sécurité, et a plaidé pour une culture de la tolérance et la poursuite du dialogue entre les civilisations.  De même, il a fait état des efforts fournis par les Maldives face aux conséquences des changements climatiques, notamment dans des projets d’assainissement des eaux et de défense côtière ou encore des programmes de déplacements volontaires vers des îles plus viables à l’intérieur du pays.  Il a plaidé pour une poursuite des efforts au niveau international et dans la région Asie, et a appelé à se réunir dans un esprit de coopération à Cancún, lors de la prochaine Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ali Nasser Mohamed
    Président de la délégation
  • S.E. M. Mohamed Asim
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Asim
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Dunya Maumoon
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Waheed
  • S.E. Mme Mariyam Shakeela
    Ministre par intérim des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Waheed
    Président
  • S.E. M. Mohamed Waheed
    Vice-président
  • S.E. M. Mohamed Nasheed
    Président