Liban

S.E. M. General Michel Sleiman, Président

24 septembre 2010 (65e session)

Lebanon
Statement Summary: 

SLEIMAN, Président de la République libanaise, a prévenu qu’il sera impossible, comme l’expérience l’a montré, de trouver une issue permanente sans une solution « juste et globale » traitant de tous les aspects du conflit, l’exercice d’une réelle pression sur les protagonistes et sans le rejet de toute installation de camps de réfugiés palestiniens dans les pays arabes. 
Le Liban, a réitéré le Président, n’acceptera aucune forme d’installation de réfugiés palestiniens sur son territoire, compte tenu de l’impact qu’il pourrait avoir sur la sécurité et la stabilité du pays.  La question des réfugiés palestiniens ne saurait être résolue dans des négociations israélo-palestiniennes, en ignorant le Liban et d’autres pays hôtes concernés.  C’est à la communauté internationale, a rappelé le Président, que revient la responsabilité d’assurer le bien-être des réfugiés palestiniens, en augmentant les contributions à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Le Président a ensuite dénoncé les violations d’Israël à la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité sur le retrait de toutes les troupes étrangères du territoire libanais.  Nous nous réservons le droit, a-t-il averti, de récupérer ou de libérer nos territoires occupés par toutes les voies légitimes à notre disposition.  Il a aussi demandé un plus grand appui technique et financier au déminage des mines et bombes à sous-munitions dispersées par Israël lors de l’agression de 2006, entre autres.  M. Sleiman a promis de n’épargner aucun effort pour amener Israël à octroyer des indemnisations pour toutes les pertes et dégâts causés au cours de ces agressions. 

Le Président a aussi réaffirmé le droit du Liban à exploiter ses richesses en eau, en pétrole et en gaz naturel, dans les limites de la carte que son gouvernement a soumis au Secrétariat de l’ONU en juillet 2010.  Il n’a pas manqué de souligner l’importance de la coopération et de la coordination entre l’armée libanaise et la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes