Kazakhstan

S.E. M. Kanat Saudabayev, Secrétaire d'État

25 septembre 2010 (65e session)

Kazakhstan
Statement Summary: 

M. Kanat Saudabayev, Secrétaire d’État et Ministre des affaires étrangères du Kazakhstan, a rappelé que le premier test nucléaire sur le sol kazakh s’est déroulé, le 29 août 1949, près de la ville de Semipalatinsk.  Le Président du Kazakhstan, M. Nursultan Nazarbayev, a adopté, le 29 août 1991, un décret pour mettre fin à un des plus grands sites d’essais nucléaires au monde.  À titre symbolique, 18 ans plus tard, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution établissant le 29 août comme Journée internationale contre les essais nucléaires.  Il a souligné que le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a commencé sa visite au Kazakhstan, en avril dernier, en se rendant sur le site de Semipalatinsk.  En 40 ans, plus de 490 essais nucléaires ont été faits sur ce site qui est synonyme d’horreur pour la population kazakhe.

Le Ministre a ainsi appelé les États qui n’ont pas ratifié le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) à le faire le plus vite possible.  Il a aussi insisté sur l’importance du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).  Il est aussi essentiel d’élaborer un traité sur l’arrêt de la production de matières fissiles.  La mise en place de zones libres de toutes les armes nucléaires, incluant le Moyen-Orient, représente un objectif indispensable, celui d’un monde dénucléarisé.  « Nous soutenons en revanche l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques », a-t-il ajouté.  Le Kazakhstan, qui est l’un des plus grands producteurs d’uranium au monde, est favorable à la mise en place d’une banque du matériel nucléaire.

Le Kazakhstan doit accueillir, les 1er et 2 décembre prochain, le Sommet de l’OSCE.  « Notre objectif est d’établir une communauté de sécurité et non pas un espace de sécurité », a ajouté M. Saudabayev.  Dans ce contexte, il est important de progresser dans la stabilisation sociale et économique de l’Afghanistan, puisque la seule solution militaire n’existe pas.  Il a aussi évoqué la profonde crise politique au Kirghizistan, qui engendre des effets négatifs en Asie centrale, insistant sur l’élaboration de mécanismes pour éviter de tels conflits.  Face au terrorisme, le Gouvernement du Kazakhstan est favorable à l’adoption d’une convention générale sur le terrorisme international, a indiqué le Ministre.  Le Kazakhstan, a-t-il poursuivi, va présider la session ministérielle de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) avec la promotion des idées de tolérance, de non-discrimination, de dialogue interculturel et interreligieux.  Face à la crise économique et financière, le Ministre a souligné l’importance de développer une nouvelle architecture financière.  Il a aussi insisté sur les questions environnementales, rappelant les catastrophes écologiques dans la mer d’Aral et dans la région de Semipalatinsk.  Avant de conclure, il a rappelé l’engagement de son pays à la démocratisation de sa société et la construction d’un État de droit.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Umarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État