Irlande

S.E. M. Micheál Martin, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2010 (65e session)

Ireland
Statement Summary: 

M. MICHEÁL MARTIN, Ministre des affaires étrangères de la République d’Irlande, a rappelé la nécessité de tenir les engagements pris pour protéger les plus vulnérables des effets de la récession actuelle.  Il est impératif, a-t-il dit, que les pays développés et ceux en développement mènent un examen rigoureux des actions qui ont véritablement contribué à la lutte contre la pauvreté.  Nous avons besoin de nous concentrer plus clairement sur les secteurs clefs, a déclaré le Ministre, qui a également appelé à ce qu’une action ferme soit entreprise contre la menace du changement climatique.

M. Martin a d’autre part mis l’accent sur la nécessité d’une réforme des Nations Unies, en particulier celle du Conseil de sécurité, afin que les structures de ce dernier reflètent les objectifs et les réalités du XXIe siècle.  Le système régissant la répartition des dépenses doit refléter le principe de la capacité de payer, a-t-il ajouté.

S’agissant du processus de paix dans le Moyen-Orient, l’expérience de l’Irlande du Nord a montré que le progrès politique ne peut se faire qu’à travers le dialogue, a déclaré M. Martin.  Une grande modération pendant la durée des pourparlers serait un modeste prix à payer pour une paix durable, a dit le Ministre, qui a déploré la décision israélienne de ne pas proroger le moratorium sur les colonies de peuplement.  Nous ne devons pas oublier le sort de Gaza, où les conditions de vie sont simplement inacceptables.  Le travail vital de relèvement et de reconstruction doit être facilité, ainsi que les exportations de Gaza, a dit M. Martin. 

Le Ministre irlandais a exprimé son inquiétude en l’absence de progrès sur la question du programme nucléaire iranien.  Il a appelé le Gouvernement iranien à se conformer aux conditions clairement énoncées dans de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité et de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

M. Martin a enfin exprimé l’espoir que toutes les parties soudanaises continueront d’apporter leur soutien aux efforts des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour.  Il a également appelé pour une libération immédiate et sans condition d’Aung San Suu Kyi en Birmanie.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Simon Coveney
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Simon Coveney
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore, Deputy Prime Minister
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Peter Power
    Ministre d'État