Indonésie

S.E. M. R.M. Marty Natalegawa, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2010 (65e session)

S.E. M.R.M. Marty Natalegawa

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. MARTY NATALEGAWA, Ministre des affaires étrangères de la République d’Indonésie, a jugé que les défis du XXIe siècle étaient de nature complexe, transnationale et nécessitaient une coopération internationale, ce pour quoi les Nations Unies sont le mieux équipées, allant de la préservation de la paix et de la sécurité à la promotion de la démocratie et de la justice, en passant par les droits civiques, économiques et sociaux.  Il a plaidé pour des progrès en matière d’action coopérative entre nations Nord-Sud et Est-Ouest, rappelant que le monopole de la sagesse n’était détenu par personne.  Dans ce contexte, il a plaidé pour la réforme des Nations Unies, entre un Conseil de sécurité plus représentatif, une Assemblée générale revitalisée et plus efficace, un Conseil économique et social (ECOSOC) plus pertinent et un Secrétariat de l’ONU doté d’une structure plus efficace et plus cohésive.  Le rôle des Nations Unies en termes de gouvernance mondiale ne tient pas seulement à sa capacité à se réformer, mais aussi à sa capacité à livrer des résultats face aux défis du monde contemporain, a assuré le Ministre.

L’Indonésie, a poursuivi M. Natalegawa, entend continuer de participer aux efforts de maintien de la paix des Nations Unies et collaborer aux progrès sur la question du désarmement, le pays étant notamment en cours de ratification du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE).  L’Indonésie souhaite par ailleurs collaborer sans relâche pour que les Nations Unies continuent de se décharger de leurs responsabilités historiques sur la question de Palestine, a dit le Ministre, qui a salué la reprise de négociations directes entre Israël et la Palestine.  Il a, en outre, fortement déploré la décision du Gouvernement israélien de ne pas étendre le moratoire sur la construction de colonies dans les territoires occupés, et a indiqué que son pays continuerait de contribuer à la construction de capacités de la Palestine, afin d’aider les Palestiniens à se préparer pour le jour où ils pourront enfin exercer leur droit à la souveraineté.  Il a également plaidé pour de meilleures synergies entre les Nations Unies et les organisations régionales, citant l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), au nom de l’équilibre de la région Asie-Pacifique et de la promotion de la démocratie.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Jusuf Kalla
    Vice-président
  • S.E. M. Muhammad Jusuf Kalla
    Vice-président
  • S.E. M. Muhammad Jusuf Kalla
    Vice-président
  • S.E. M. Susilo Bambang Yudhoyono
    Président
  • S.E. M. Marty Natalegawa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Susilo Bambang Yudhoyono
    Président
  • S.E. M. Marty M. Natalegawa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hassan Wirajuda
    Ministre des affaires étrangères