Gabon

S.E. M. Ali Bongo Ondimba, Président

24 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République gabonaise, a rappelé que depuis bientôt un an, il avait engagé son pays dans un vaste chantier de réformes économique, sociale et politique avec pour socle la valorisation du patrimoine environnemental, la promotion d’un tissu industriel et la dynamisation du secteur des services.  M. Bongo a indiqué que son pays vient de conclure avec le Brésil et la France, un partenariat visant l’installation d’une station d’images satellites pour le suivi du couvert forestier du bassin du Congo, soit plus de 2 millions de kilomètres carrés de forêts équatoriales humides.

Saluant le rôle des Nations Unies dans la gouvernance du monde, le Président a proposé une nouvelle approche de gestion des conflits, en prônant une philosophie « d’imposition de la paix » et une culture de la prévention.  La quête de la paix et de la sécurité demeure en Afrique la préoccupation de tous les instants, a rappelé le Président, citant à titre d’exemple les incertitudes liées au référendum du Sud-Soudan.  Pour lui, l’espoir de règlement politique d’une épineuse préoccupation de portée régionale, côtoie la crainte de balkanisation d’un continent qui n’a que trop souffert de divisions. 

Il a déclaré que les enjeux du Soudan préfiguraient peut-être un cycle du destin de l’Afrique de demain et a saisi l’occasion pour lancer un appel à la communauté internationale à se mobiliser en faveur du succès de ce référendum.  Abordant la situation en RDC, il a invité les pays de la région et la communauté internationale à soutenir les efforts du Gouvernement congolais dans sa détermination à assurer la sécurité et la stabilité sur son territoire.  Enfin, s’agissant de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Niger et de Madagascar, M. Bongo a exhorté la communauté internationale à les accompagner dans l’organisation d’élections libres et démocratiques. 

Pour ce qui est du processus de paix au Moyen-Orient, autre source de préoccupation majeure de la communauté internationale, M. Bongo a salué la reprise des négociations et a formé le vœu de voir ces consultations se poursuivre et aboutir à la création d’un État palestinien vivant côte à côte avec Israël, à l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Michel Xavier Biang
    Président de la délégation
  • S.E. M. Ali Bongo Ondimba
    Président
  • S.E. M. Emmanuel Issoze-Ngondet
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ali Bongo Ondimba
    Président
  • S.E. M. Ali BONGO ONDIMBA
    Président
  • S.E. M. Ali Bongo Ondimba
    Président
  • S.E. M. Ali Bongo Ondimba
    Président
  • S.E. M. Ali Bongo Ondimba
    Président
  • S.E. M. Paul Toungui
    Ministre des affaires étrangères