Dominique

S.E. M. Nicholas Joseph Orville Liverpool, Président

25 septembre 2010 (65e session)

Dominica
Statement Summary: 

M. Nicholas Joseph Orville Liverpool, Président de Dominique, a déclaré que de grandes opportunités et des défis importants se présentent à l’humanité pour cette deuxième décennie du Millénaire.  Il a insisté sur les engagements des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), soulignant le lien qui existe, d’une part, entre le développement financier, social et économique et, d’autre part, l’utilisation durable des ressources naturelles.  Il a suggéré une accélération des efforts pour atteindre les engagements des OMD dans 5 ans, rappelant le rôle des pays développés et le renforcement d’une coopération Sud-Sud.

Évoquant le phénomène des changements climatiques, le Président Orville Liverpool a souligné que les États des Caraïbes et les petits États insulaires en développement (PEID) sont très vulnérables du fait de l’augmentation des ouragans, de la sécheresse, des inondations, de la destruction du littoral et de la montée du niveau des mers.  Les changements climatiques constituent une grave menace pour les pays en développement et freinent leurs efforts visant à atteindre les OMD, a-t-il ajouté, regrettant l’échec de la Conférence de Copenhague et le manque de consensus de la communauté internationale.  Il a toutefois réitéré son soutien de la Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en tant que forum international pour trouver une réponse aux changements climatiques.

En matière de paix et de sécurité, M. Orville Liverpool a insisté sur la non-prolifération des armes nucléaires.  Il s’est également dit préoccupé par l’augmentation du commerce illicite des armes légères et de petit calibre dans la région des Caraïbes.  Un commerce qui est alimenté par le trafic de drogues et la demande des pays du Nord pour la production de drogues venant des pays du Sud, a-t-il fait remarquer.  Il a aussi rappelé l’importance de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme radical.  Le Président de Dominique a lancé un appel à la communauté internationale pour la reconstruction de la « Nation sœur » d’Haïti après le séisme de janvier 2010.  S’agissant de Cuba, il a demandé aux États-Unis de mettre fin à son blocus économique contre le peuple et la République de Cuba.  Tous ces défis rappellent l’importance du multilatéralisme, a-t-il dit.  Face au monde d’aujourd’hui, qui est de plus en plus interconnecté, « les Nations Unies possèdent un rôle central dans la gouvernance mondiale », a-t-il conclu.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Roosevelt Skerrit
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Charles Angelo Savarin
    Président
  • S.E. M. Vince Henderson
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Vince Henderson
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Vince Henderson
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Nicholas Joseph Orville Liverpool
    Président