Cambodge

S.E. M. Hor Namhong, Vice-Premier Ministre

28 septembre 2010 (65e session)

Cambodia
Statement Summary: 

M. HOR NAMHONG, Vice-Premier Ministre, Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Cambodge, a souligné que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) était incertaine, en raison d’une reprise économique fragile dans les pays en développement, et qu’un échec de ces Objectifs à l’horizon 2015 signifierait le blocage de millions de personnes dans le cycle de la pauvreté.  Cette incertitude est d’autant plus forte que les conséquences des changements climatiques affectent le secteur agricole et la sécurité alimentaire.  Regrettant que le Sommet de Copenhague n’ait pas débouché sur un accord contraignant, il a estimé que l’espoir d’un tel accord à Cancún restait, lui aussi, incertain, et a appelé à un esprit de compromis, au nom de l’humanité tout entière, et à un partage des responsabilités entre nations développées et en développement, les premières devant honorer leurs promesses de soutien financier et technologique aux secondes, et montrer l’exemple en abaissant leurs émissions de CO2.  Le Cambodge, a-t-il rappelé, participe à plusieurs initiatives allant dans le sens des principes de Copenhague et de réduction de ses émissions de CO2.

Évoquant le problème de la sécurité alimentaire, le Ministre a pointé le manque de ressources financières et technologiques ou encore l’usage irrationnel de l’eau parmi les facteurs aggravants.  Il a déploré que l’aide publique au développement (APD) n’ait pas été assez mobilisée sur cette question à ce jour, et a appelé à ce que la question d’une hausse de la production alimentaire soit de nouveau saisie par la communauté internationale, alors que la promesse, faite en 2009 au Sommet du G-8 de L’Aquila, d’un financement de 20 milliards de dollars pour soutenir la production agricole, n’a pas été tenue.  Le Ministre a en outre abordé le thème de la paix et de la sécurité, insistant notamment sur la situation « menaçante » dans la péninsule de Corée et où il a invité les parties à éviter toute action qui pourrait conduire à une escalade des tensions dans la région.  Il a aussi appelé les États Membres à mettre en œuvre les résolutions des Nations Unies sur la nécessité de mettre un terme à l’embargo des États-Unis contre Cuba.  Il a enfin déploré que des intérêts particuliers prévalent sur la nécessité d’une réforme du Conseil de sécurité.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sen
    Premier Ministre
  • S.E. M. Prak Sokhonn
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Prak Sokhonn
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Namhong Hor
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Hor Namhong
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Kosal Sea
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Hor Namhong
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hor Namhong
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Hor Namhong
    Vice-Premier Ministre