Bahreïn

S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2010 (65e session)

Bahrain
Statement Summary: 

CHEIKH KHALID BIN AHMED AL KHALIFA, Ministre des affaires étrangères du Royaume de Bahreïn, a estimé que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement d’ici à 2015 était l’un des principaux défis de la planète, rappelant que son pays était en pointe en matière de protection sociale, d’éducation de base gratuite et de qualité, de santé, de sécurité sociale pour les populations les plus pauvres, d’emploi et de développement des ressources humaines.  Il a fait état du chantier de réforme économique entrepris en 2008 et qui vise à transformer une économie basée sur le pétrole en une économie « concurrentielle et productive », alimentée par un secteur privé « dynamique », permettant le développement d’une classe moyenne.  Sur le plan financier, il a appelé le G-20 à jouer un rôle majeur dans la création de plans d’action collective qui permettront à l’avenir aux pays de répondre aux crises et de progresser vers une économie ouverte et intégrée.

S’agissant du conflit arabo-israélien, il a réitéré les espoirs de son pays pour la conclusion d’un accord de paix durable et complet.  Il a salué les efforts du Président des États-Unis, M. Barack Obama, dans le processus de paix et a rappelé la nécessité de l’engagement sans faille de toutes les parties concernées.  Le Ministre s’est aussi dit impatient de connaître un Iraq pacifié et prospère, capable de fonctionner sans intervention internationale et fidèle à son identité arabo-islamique.  Il a dit son impatience de voir la République islamique d’Iran jouer un rôle dans l’élimination du « fantôme de la discorde » autour de son programme nucléaire.  Il a salué l’engagement de ce pays en faveur d’un programme nucléaire de nature pacifique et a rappelé le besoin de transparence et de respect des exigences de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).  Il a, au passage, jugé qu’un accord sur la question des îles des Émirats arabes unis occupées par l’Iran serait une étape essentielle vers la stabilité de la région.  Toujours sur la question de la stabilité régionale, le Ministre a apporté son soutien à la République du Yémen dans ses mesures visant à combattre le terrorisme et s’est dit impatient que les actuelles négociations sur le Darfour soient finalisées.  Le monde fait face à des défis de fond, qu’il s’agisse de sécurité et de terrorisme, mais aussi de catastrophes naturelles, et la communauté internationale, pour répondre à ces menaces, doit restructurer les relations internationales et bâtir des alliances plus inclusives, et ce, en respectant les opinions et les valeurs de chacun, a-t-il conclu.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Hamad bin Issa Al Khalifa
    Roi
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Alkhalifa
    Ministre des affaires étrangères