Azerbaïdjan

S.E. M. Ilham Heydar oglu Aliyev, Président

23 septembre 2010 (65e session)

Azerbaijan
Statement Summary: 

M. ILHAM HEYDAR OGLU ALIYEV, Président de la République d’Azerbaïdjan, a souligné que le conflit en cours entre son pays et l’Arménie représente une grande menace pour la paix et la sécurité de la région.  Il a rappelé que le Conseil de sécurité a adopté quatre résolutions exprimant un plein appui à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan.  Malheureusement, malgré la position unie de la communauté internationale, les territoires concernés continuent d’être occupés, a-t-il dénoncé.

Nous sommes prêts, a dit le Président, à poursuivre des pourparlers de bonne foi pour la finalisation du statut du Nagorno-Karabakh au sein de l’Azerbaïdjan.  Le pays a donné son accord de principe à l’approche par étape présentée, l’année dernière, aux parties par le Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), comme la base d’un règlement durable.  Toutefois, a accusé le Président, l’Arménie n’y a toujours pas répondu.  Malgré l’absence de solution au conflit, le Gouvernement de l’Azerbaïdjan a réussi à hisser le pays parmi les économies qui se développent le plus rapidement.


Source

Right of Reply

29 September 2010

The representative of Azerbaijan noted there was a “mountain of evidence” that proved that Armenia had attacked the Nagorno-Karabakh region, and carried out massive ethnic cleansing.  Those actions had led to the death of thousands of Azerbaijanis, mostly elderly persons, women and children.  What the Armenian side saw as an exercise of self-determination had been unambiguously qualified by the Security Council and the General Assembly as the illegal use of force.  The unlawful use of force, which led to war crimes and genocide, was contrary to sustainable international law.  The political agenda of Armenia that disrupted a multi-ethnic society was fated never to be realized.  Armenia must realize there was no alternative rather than a prompt end to its occupation of Azerbaijan.

Taking the floor again in right of reply, Azerbaijan’s delegate said he understood that the United Nations was not to be used for political advantage and promotion of ethnic and religious superiority.  He added that Armenia’s stance was not in the spirit of promoting peace, and he expected that Member States would ask it to cease its aggressive behaviour.

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Elmar Maharram oglu Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ilham Heydar oglu Aliyev
    Président
  • S.E. M. Elmar Maharram oglu Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Maharram oglu Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Maharram oglu Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Maharram Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elmar Maharram oglu Mammadyarov
    Ministre des affaires étrangères