République arabe syrienne

S.E. M. Walid Al-Moualem, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. WALID AL-MOUALEM, Ministre des affaires étrangères de la République arabe syrienne, a déclaré, citant le PrésidentBachar El-Assad; que « la paix et l’occupation ne peuvent coexister ».  Il a réaffirmé que son pays cherche la paix stratégique, en application des résolutions 242 et 383, du principe de la terre pour la paix et de l’Initiative de paix arabe « Nous sommes entrés en pourparlers indirects avec Israël sous l’égide de la médiation turque.  Mais l’absence d’une véritable volonté politique et la guerre d’agression que le Gouvernement israélien a mené contre Gaza a conduit à un arrêt de ce processus ».

L’occupation continue, la judaïsation de Jérusalem, l’intensification des implantations et les slogans racistes présagent de sérieuses conséquences pour le monde », a-t-il prévenu, avant d’appeler à une réaction.  Il a appelé le monde à empêcher Israël de persister dans ses violations du droit international et dans la défiance des décisions et de la volonté internationales.  Abordant la question iraquienne, le Ministre a rappelé que les pays arabes ont « constamment souligné l’urgence de préserver l’unité du territoire et du peuple d’Iraq, afin de garantir sa souveraineté, son indépendance et son identité arabe ».

Il a également rappelé que son pays a toujours condamné le terrorisme et prôné le retrait des forces étrangères d’Iraq, avant de se dire prêt à « faciliter ce retrait en élargissant la coopération pour maintenir la sécurité en Iraq.  Condamnant la récente attaque terroriste du « mercredi sanglant », le Ministre a rejeté toute implication de son Gouvernement, s’étonnant que des accusations « dénuées de tout fondement » soient formulées contre son pays.

S’exprimant sur les questions nucléaires, il  a réitéré l’appel de la Syrie pour que le Moyen-Orient devienne une zone exempte d’armes nucléaires.  Il a souligné la nécessité d’obliger Israël à se conformer à la résolution de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du 19 septembre 2009 qui appelle Israël à placer ses installations nucléaires sous contrôle et à adhérer au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Almoualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères