Somalie

S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, Président

25 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

CHEIKH SHARIF SHEIKH AHMED, Président de la Somalie, a tout d’abord remercié les parties qui apportent une aide à son pays pour l’aider à assumer son intégrité et son indépendance.  Il a également remercié l’Union africaine pour ses efforts, avant de faire le point sur les progrès accomplis par son pays depuis le Processus de paix de Djibouti.  La Somalie s’attache à promouvoir la sécurité et à promouvoir la réconciliation, tout en s’efforçant de subvenir aux besoins des populations déplacées, a-t-il expliqué. 

Malheureusement, a-t-il dit, une opposition violente a décidé de faire tomber le Gouvernement, et aujourd’hui tout le monde sait que des extrémistes étrangers ont rallié les rangs des insurgés.  Malgré tous les efforts, on ne peut dire, a reconnu le Président, que tous les Somaliens ont rejoint le processus de réconciliation.  On voit bien que des groupes et des individus veulent préserver les avantages qu’ils tirent du chaos. 

Faut-il rester passif face à eux? Non, a répondu le Président, en appelant à une action immédiate qui servirait aussi de leçons à d’autres.  S’agissant de la lutte contre la piraterie dans laquelle il voit un symptôme de la situation générale en Somalie, il s’est félicité de la baisse des actes de piraterie grâce aux efforts de la communauté internationale. 

La Somalie, a poursuivi le Président, a surtout besoin d’assistance dans le secteur de la sécurité, sous la forme d’un renforcement des forces et de la police somaliennes; d’un renforcement de la Mission de l’Union africaine (AMISOM); et d’un déploiement d’une force de maintien de la paix des Nations Unies.

Dans les mois à venir, a promis le Président, nous continuerons à promouvoir un dialogue politique ouvert avec tous les segments du peuple somalien dont les insurgés, pour reconstruire une Somalie en paix avec elle-même et ses voisins, soucieuse de coopérer à la lutte contre le terrorisme et l’insécurité.

Le Président a conclu par la question de l’embargo sur les armes imposé à son pays par le Conseil de sécurité.  Il l’a appelé à réexaminer la question à la lumière des circonstances actuelles.  Maintenant que le pays est confronté à une insurrection violente qui a pour objectif de renverser le Gouvernement, avec l’aide d’Al-Qaida et d’autres groupes violents, la Somalie, a dit son Président, espère que le Conseil l’aidera à rétablir ses forces de sécurité sans lesquelles il est impossible de restaurer la stabilité nécessaire à la reconstruction du pays.

 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ahmed Awad Isse
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hassan Ali Khaire
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdusalam Hadliyeh Omer
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Omar Abdirashid Ali Sharmarke
    Premier Ministre
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Hassan Sheikh Mohamud
    Président
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Abdiweli Mohamed Ali
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed
    Président