Luxembourg

S.E. M. Jean Asselborn, Vice-Premier Ministre

25 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. JEAN ASSELBORN, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères du Luxembourg, a annoncé que son pays continuerait à maintenir ses efforts en matière d’aide publique au développement et à insister sur l’amélioration de la qualité de la coopération luxembourgeoise afin d’en augmenter l’efficacité; le tout, dans le cadre d’un développement durable intégrant les éléments économiques, sociaux et environnementaux.  Il a lancé un appel à tous les États Membres pour tenir les engagements pris au niveau international, réitérés au Sommet du Millénaire, à Monterrey et plus récemment à Doha.  Tirant des enseignements d’une crise multidimensionnelle, il a recommandé d’envisager une réforme plus systémique du système multilatéral existant, y compris de l’architecture financière et économique, en les adaptant aux réalités politiques et socioéconomiques d’aujourd’hui.  Le Luxembourg qui préside le Conseil économique et social (ECOSOC), considère que toutes ces actions nécessitent un cadre multilatéral fort se basant sur des règles de droit solide qui lient tous les États Membres, a ajouté le Ministre luxembourgeois.

Sur le conflit au Moyen-Orient, il a profondément regretté qu’Israël persiste dans sa politique de colonisation et a réitéré que les activités d’implantation de colonies de peuplement sont illégales au regard du droit international et constituent aussi un obstacle à la paix.  Il a exhorté toutes les parties à prendre leurs responsabilités et à créer, par leurs actions, un contexte favorable pour la reprise des négociations, pour un règlement du conflit.  Dans ce contexte, il a souligné également à quel point il était urgent de trouver une solution durable à la crise de Gaza par la mise en œuvre intégrale de la résolution 1860 du Conseil de sécurité.  Concernant la République démocratique du Congo (RDC), il a vivement salué le projet de résolution du Conseil de sécurité qui donne un suivi concret à la résolution 1820 sur les femmes, la paix et le développement.  Il importe que le système de l’ONU tout entier s’attaque au phénomène de la violence sexuelle qui est utilisée de plus en plus comme une arme de guerre dans les conflits armés et encore après la fin des hostilités, a-t-il dit. 

M. Asselborn s’est aussi félicité des développements encourageants observés actuellement dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération nucléaires.  Il a salué l’initiative du Président américain Barack Obama d’avoir engagé le Conseil de sécurité dans une discussion plus large sur ces questions.  Il a également accueilli avec satisfaction la décision des États-Unis et de la Fédération de Russie de mener des négociations en vue de la conclusion d’un nouvel accord global suite à l’expiration du traité sur la réduction des vecteurs d’armes nucléaires stratégiques (START II,) en décembre prochain.  Il s’est finalement félicité de « l’heureuse décision » de l’Administration américaine de renoncer au projet de mise en place d’un bouclier antimissile.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Xavier Bettel
    Premier Ministre
  • S.E. M. Jean Asselborn
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Xavier Bettel
    Premier Ministre
  • S.E. M. Jean Asselborn
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. Xavier Bettel
    Premier Ministre
  • S.E. M. Jean Asselborn
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Henri of Luxembourg
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jean Asselborn
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jean Asselborn
    Vice-Premier Ministre