Lesotho

S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili, Premier Ministre

26 septembre 2009 (64e session)

Lesotho
Statement Summary: 

M. PAKALITHA BETHUEL MOSISILI, Premier Ministre du Lesotho, a expliqué que son pays était très vulnérable aux chocs économiques extérieurs, et que les demandes en exportation de textiles avaient fortement chuté, érodant ainsi les avancées accomplies en matière d’élimination de la pauvreté.  Prenant note des efforts déployés par le G-20 et du plus de 1 000 milliards de dollars qu’il a promis pour la relance économique, dont une partie devrait être consacrée aux pays en développement, le Premier Ministre s’est dit préoccupé par le fait que la répartition de ces fonds n’était pas claire, et qu’ils devaient de plus être distribués sans quotas et sans condition.  Il a également lancé un appel pour que soient honorés les engagements pris en matière d’aide au développement.  Le Lesotho espère que la Conférence de Copenhague de décembre prochain pourra déboucher sur un nouvel accord sur les changements climatiques qui permettra de réduire les effets du gaz à effet de serre, a-t-il poursuivi.  De l’avis du Premier Ministre, les pays les plus pollueurs doivent s’engager à limiter les émissions de gaz à effet de serre et aider ceux qui sont le plus gravement touchés par ce phénomène qui, a-t-il ajouté, est « notre responsabilité à tous ».

Évoquant ensuite le concept de la responsabilité de protéger, et le génocide du Rwanda, le Premier Ministre a estimé que le rapport du Secrétaire général sur la question fournissait une bonne base sur laquelle il faudrait faire avancer les discussions sur la question.  Il a toutefois estimé qu’il ne faudrait pas rouvrir les débats concernant les paragraphes 138 et 139 du Document final du Sommet mondial de 2005.  Il a par ailleurs affirmé l’attachement de son pays à la réforme du Conseil de sécurité.  Le Lesotho, a-t-il ajouté, se félicite de l’adoption du calendrier de la Conférence d’examen de 2010 sur le TICE.  À l’instar de l’Union africaine, le Premier Ministre a demandé l’organisation d’une conférence internationale sur la piraterie le long des côtes somaliennes.  M. Mosisili a par ailleurs engagé Israël à cesser ses activités liées à la construction de colonies de peuplement en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.  Il a aussi appelé la « République démocratique arabe sahraouie » et le Royaume du Maroc à poursuivre leurs négociations.  Avant de conclure, le Premier Ministre a estimé que l’embargo imposé à Cuba devrait être levé.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohlabi Kenneth Tsekoa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre