Iraq

S.E. M.  Jalal Talabani, Président

24 septembre 2009 (64e session)

Iraq
Statement Summary: 

M. JALAL TALABANI, Président de l’Iraq, a indiqué que des changements fondamentaux avaient été réalisés dans son pays depuis son intervention, l’an passé.  Il a notamment évoqué la signature d’un accord avec les États-Unis pour le retrait de leurs troupes, ainsi que l’amélioration des conditions de sécurité dans le pays.  Il a également signalé que l’Iraq continuerait d’approfondir sa coopération dans le but de rétablir son rôle au sein de la communauté arabe, régionale et internationale, et, par ailleurs, que le Gouvernement iraquien avait promulgué une nouvelle série de lois destinées à améliorer les revenus et le pouvoir d’achat des Iraquiens. 

Ces progrès ont encouragé un nombre « significatif » de personnes déplacées et de réfugiés à rentrer en Iraq, s’est–il félicité, avant de souligner l’importance que revêtent les prochaines élections législatives de janvier 2010.  Le succès de ces élections permettra d’assurer la permanence et la stabilité du processus politique et de promouvoir la stabilité et la sécurité en Iraq, a-t-il notamment dit.

Le Président Talabani a enchainé en affirmant que le principal danger auquel fait face l’Iraq est l’ingérence dans ses affaires intérieures et les crimes qui en découlent.  Dénonçant le « niveau génocidaire » de ces crimes, qui s’apparentent, selon lui, à des crimes contre l’humanité, le Président iraquien s’est dit convaincu que, compte tenu de leur complexité et de leur magnitude, ces actes ne pouvaient être financés et mis en exécution sans un appui de forces extérieures. 

Il a demandé au Conseil de sécurité de créer une mission internationale indépendante chargée d’enquêter sur ces « crimes terroristes », en vue de les catégoriser comme génocide.  Il a aussi réclamé la nomination d’un haut fonctionnaire chargé d’évaluer l’étendue de la menace des interventions étrangères, ainsi qu’une meilleure coopération avec les États pour assurer le respect des frontières iraquiennes.

Évoquant ensuite la résolution 1859, adoptée par le Conseil de sécurité en 2008; et le rapport du Secrétaire général qui y a fait suite, le Président Talabani a déclaré qu’il était temps pour le Conseil d’examiner les résolutions adoptées dans le cadre du Chapitre VII, en commençant par la résolution 661 de 1990, afin de rétablir le statut international de l’Iraq. 

Depuis la chute de l’ancien régime en 2003, a-t-il ajouté, l’Iraq s’est toujours employé à respecter la légitimité internationale, à honorer les résolutions du Conseil de sécurité et à traiter de la situation entre l’Iraq et le Koweït avec le plus haut degré de responsabilité et de respect.  Nous demandons au Conseil d’adopter une résolution claire pour rendre caducs tous les textes adoptés en vertu du Chapitre VII, lesquels portent atteinte à la souveraineté de l’Iraq et impliquent des obligations financières.  La situation qui a justifié l’adoption de ces textes n’existe plus, a-t-il martelé.  Le peuple iraquien attend le jour où l’Iraq sera débarrassé des sanctions imposées en vertu du Chapitre VII.  Le dirigeant iraquien a par ailleurs demandé aux agences de l’ONU de renforcer leur présence en Iraq.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Haider Al-Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Haider Al Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohammed Fuad Masum
    Président
  • S.E. M. Khudheir Mussa Al-khuzaie
    Vice-président
  • S.E. M. Khudier Alkhuzae
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président