Bhoutan

S.E. M.  Lyonpo Ugyen Tshering, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2009 (64e session)

Bhutan
Statement Summary: 

M. DAW PENJO, Ministre des affaires étrangères du Bhoutan, a rappelé qu’il y a 18 mois, son pays était parvenu à devenir une monarchie constitutionnelle démocratique.  Au cours de cette période, le Gouvernement élu a mobilisé tous ses efforts pour bâtir les fondements d’une démocratie durable permettant à tous les citoyens de jouir des mêmes droits, a-t-il ajouté.  Le Ministre a précisé que la population du Bhoutan, qui était au départ hésitante, a finalement salué ce processus démocratique.  Abordant la question de la crise économique et financière, il a exprimé son inquiétude concernant les conséquences graves de cette crise sur les pays les moins avancés où les niveaux de pauvreté et d’insécurité étaient déjà élevés.  Les crises alimentaire et de l’énergie ont conduit des millions de personnes déjà vulnérables à une plus grande pauvreté.  Le Ministre a cependant rappelé que depuis l’adoption du Consensus de Monterrey en 2002, les pays en développement ont fait des progrès significatifs pour mobiliser les ressources nationales en vue de répondre aux priorités nationales.  De nombreux défis restent cependant à relever, a fait remarquer M. Penjo.  Il a indiqué que son pays avait réalisé de nombreux progrès dans les domaines économique et social, au cours des cinq dernières années, et qu’il était sur la bonne voie pour atteindre la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).  Mais, il reste encore beaucoup à faire au Bhoutan, notamment pour assurer l’égalité des sexes dans l’enseignement supérieur ou la santé maternelle.  Les progrès enregistrés dans les domaines politique, social et économique n’auraient pas été possibles sans l’appui de partenaires de développement, a tenu à préciser le Ministre. 

M. Penjo a, par ailleurs, exprimé ses inquiétudes concernant le terrorisme.  Le terrorisme sape les valeurs communes en matière de respect des droits de l’homme et d’état de droit, a-t-il dit, soulignant que son pays, qui avait toujours connu la paix et la stabilité, n’était pas à l’abri de cette menace.  Il a également attiré l’attention de la communauté internationale sur la question des changements climatiques.  Des catastrophes naturelles se produisent chaque année et frappent particulièrement les pays les moins avancés, a rappelé M. Penjo.  Il a précisé que son pays avait été sévèrement touché par un tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 sur l’échelle de Richter, qui avait provoqué d’importants dégâts.  À cet égard, il a remercié les pays amis, notamment l’Inde, pour l’assistance apportée au Bhoutan.  Avant de conclure, le Ministre a indiqué que pour faire face aux changements climatiques et aux autres crises mondiales, les réponses à apporter doivent être mondiales.  Le Bhoutan s’engage à contribuer à cet effort commun, a-t-il assuré.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Lyonpo Tshering Wangchuk
    Chef du gouvernement par intérim
  • S.E. M. Dasho Tshering Tobgay
    Premier Ministre
  • S.E. M. Lyonpo Damcho Dorji
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Damcho Dorji
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonpo Rinzin Dorje
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonpo Rinzin Dorje
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonchoen Jigmi Yoezer Thinley
    Premier Ministre
  • S.M. Lyonchoen Jigmi Yoezer Thinley
    Roi
  • S.E. M. Daw Penjo
    Secrétaire aux Affaires étrangères