Kazakhstan

S.E. M. Kassym-Jomart Tokayev, Président

20 septembre 2022

Kazakhstan
Résumé de la déclaration: 

M. KASSYM-JOMART TOKAYEV, Président de la République du Kazakhstan, s’est inquiété de voir que le système international existant, fondé sur l’ordre et la responsabilité, est en train de faire place à un nouveau système, plus chaotique et imprévisible.  Pour la première fois depuis deux générations, le monde est confronté à la perspective de l’utilisation d’armes nucléaires, et pas seulement en dernier recours, s’est alarmé M. Tokayev, en recommandant d’établir les liens entre trois principes primordiaux: l’égalité souveraine des États, l’intégrité territoriale des États et la coexistence pacifique entre les États.  Il a assuré que son pays est prêt à coopérer avec tous les acteurs concernés dans un esprit d’inclusion, de multilatéralisme et de bonne volonté. 

Poursuivant, le Président a relevé que les multiples crises de ces dernières années, souvent interconnectées, ont mis en évidence des lacunes importantes dans la gouvernance mondiale, ainsi que la nécessité de moderniser et de réformer l’ONU.  Il a souhaité que les Nations Unies soient mieux préparées à relever les défis et à saisir les opportunités de demain, se disant à cet égard favorable aux propositions contenues dans le rapport du Secrétaire général intitulé « Notre programme commun ».  Il s’agit pour lui d’une occasion importante de réaffirmer la Charte des Nations Unies, de redynamiser le multilatéralisme, de convenir de solutions concrètes aux nouveaux défis et de renforcer la confiance entre les États Membres.  À cette fin, le Kazakhstan a proposé il y a 30 ans de convoquer la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA).  Dans le contexte des nouveaux défis et des nouvelles menaces, l’objectif, selon lui, est de transformer la CICA en une organisation internationale à part entière lors du prochain sommet en octobre, afin de contribuer à la médiation mondiale et à l’établissement de la paix.  

À huit ans seulement de l’échéance de 2030, le Président a attiré l’attention sur le fait que les objectifs de développement durable sont compromis par la pandémie de COVID-19, la « triple crise planétaire » (changements climatiques, perte de biodiversité et pollution) et les conflits dans le monde entier.  C’est pourquoi il a appelé à reprendre la main avant qu’il ne soit trop tard.  Il a aussi recommandé la promotion d’un dialogue franc entre l’Est et l’Ouest et d’une nouvelle politique de sécurité mondiale fondée sur les principes de confiance mutuelle et de coopération multidimensionnelle.  Compte tenu de la crise actuelle et de l’aggravation des tensions géopolitiques, il a jugé indispensable de mettre en place des processus dans le cadre des Nations Unies qui puissent déboucher sur la détente et la prévention des conflits. 

Il a assuré notamment vouloir continuer à lutter pour un monde sans armes nucléaires et a pressé pour l’élaboration de nouveaux mécanismes visant à garantir le désarmement et la non-prolifération.  Il a de plus alerté sur les risques et les dangers biologiques, regrettant qu’outre la Convention sur les armes biologiques vieille de 50 ans, il n’y ait pas encore d’agence ou organisme de coopération internationale.  Il a donc réitéré sa proposition de créer une telle agence. 

Sur le plan des changements climatiques, le Kazakhstan s’est engagé à transformer totalement le secteur énergétique dépendant du pétrole et du charbon en une économie nette zéro d’ici à 2020, a enfin rappelé le Président.  C’est pourquoi il entend appeler les États Membres et la communauté économique, lors de la COP27, à renforcer leur engagement en faveur d’un financement plus important du climat.  Pour finir, le Président, dont le pays est le septième producteur mondial de céréales, et le grenier de l’Asie centrale, s’est engagé à utiliser ce potentiel agricole pour lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale.  


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Umarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État