Congo

S.E. M. Jean-Claude Gakosso, Ministre des affaires étrangères

24 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Jean-Claude Gakosso

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. JEAN-CLAUDE GAKOSSO, Ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, a déclaré que les efforts consentis par son pays, en vue de mettre en œuvre les objectifs de développement durable, avaient besoin d’être soutenus par la communauté internationale, notamment par le biais de mécanismes financiers tels que le Fonds vert pour le climat, le Fonds bleu, le Fonds d’adaptation, et le Fonds pour l’économie verte en Afrique centrale. 

Il a salué la décision prise au cours du dernier Sommet du G20 en Chine de soutenir l’industrialisation des pays en développement, notamment en Afrique.  Il a souligné que cette industrialisation était tributaire de l’offre en énergie, c’est pourquoi le Congo souscrit pleinement aux projets d’électrification du continent africain actuellement en discussion.

M. Gakosso a affirmé que la gravité de la situation au Soudan du Sud nécessitait aujourd’hui le déploiement rapide de la force de protection régionale sous le mandat du Conseil de sécurité.  Il a salué le succès de la transition politique en République centrafricaine dont l’épilogue fut l’élection présidentielle.  Il a déploré les événements tragiques qui ont secoué Kinshasa et endeuillé le peuple de la République démocratique du Congo (RDC) il y a une semaine. 

Le Ministre a invité « ses frères congolais à privilégier la recherche de solutions pacifiques, notamment par le biais d’un dialogue inclusif ».  Pour le Gabon, il a formé le vœu de voir le peuple sortir réconcilié de cette preuve douloureuse de l’élection présidentielle et des heurts qui s’en sont suivis. 

S’agissant du Congo, le Ministre des affaires étrangères a parlé de la nouvelle constitution adoptée le 25 octobre dernier, offrant ainsi au pays une constitution plus adaptée aux exigences de l’état de droit.  Il a expliqué que ce nouveau texte « renforce le principe de séparation des pouvoirs, consacre l’indépendance de la justice, abolit la peine de mort, mise sur la parité hommes-femmes, reconnaît les droits fondamentaux des peuples autochtones et pose les jalons d’une démocratie participative ».


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Denis Sassou Nguesso
    Président
  • S.E. M. Jean Claude Gakosso
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Denis Sassou Nguesso
    Président
  • S.E. M. Basile Ikouebe
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Basile Ikouebe
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Basile Ikouebe
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Basile Kouebe
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Denis Sassou-Nguesso
    Président