Argentine

S.E. M. Mauricio Macri, Président

20 septembre 2016 (71e session)

Argentina
Statement Summary: 

M. MAURICIO MACRI, Président de l’Argentine, a déclaré que son gouvernement avait identifié trois priorités nationales dans la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  La première, a-t-il précisé, c’est l’éradication de la pauvreté, d’autant plus importante que l’Argentine est un producteur alimentaire qui ne peut tolérer qu’une partie de sa population ne mange pas à sa faim.  La seconde priorité, a poursuivi le Chef d’État, c’est la lutte contre les trafics de stupéfiants, auxquels se livrent les réseaux transnationaux de criminalité.  La troisième, enfin, tient à la nécessité d’unir tous les Argentins dans un dialogue national, dans le respect de l’état de droit et dans le renforcement des institutions démocratiques.  Affirmant que son pays est prêt à jouer le rôle qui est le sien sur la scène internationale, M. Macri a plaidé pour que la souveraineté égale de tous les États Membres des Nations Unies soit respectée, pour l’avènement d’un monde plus juste. 

Évoquant le défi des changements climatiques, « le plus important qui se pose à l’humanité », il a cité en exemple l’Argentine qui s’est engagée dans un développement ambitieux de ses énergies renouvelables et qui fait partie des tous premiers pays à avoir ratifié l’Accord de Paris.  L’autre grande problématique à laquelle la communauté internationale fait face, c’est celle des réfugiés, que le Gouvernement argentin prend très au sérieux, comme en témoigne sa présence dans les zones du conflit syrien et l’aide qu’il a accordée à un camp de réfugiés au Liban.  En outre, le Gouvernement s’est doté d’un cabinet ministériel chargé d’amplifier les opérations humanitaires de l’Argentine à travers le monde.  Mon pays, a souligné M. Macri, accorde également une attention cardinale à l’autonomisation des femmes à tous les niveaux, ce qu’illustre la création récente d’un Plan national d’action pour la protection et l’assistance aux femmes en situation à risque, destiné à mettre fin à toutes les violences et discriminations dont celles-ci sont victimes.

Évoquant enfin le dossier des Îles Malvinas, le Président a rappelé que son pays continuerait de privilégier le dialogue pacifique avec le Royaume-Uni, appelant de nouveau les autorités britanniques à un règlement à l’amiable quant à la souveraineté territoriale sur cet archipel et sur la Géorgie du Sud, les îles Sandwich et les espaces maritimes environnants.  Rappelant que l’Argentine avait démontré sa volonté de progresser dans ses relations bilatérales avec Londres, M. Macri s’est déclaré confiant qu’il serait possible de revitaliser les négociations et de trouver une issue définitive à ce différend qui dure depuis trop longtemps.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mauricio Macri
    Président
  • S.E. Mme Marta Gabriela Michetti Illia
    Vice-président
  • S.E. Mme Cristina Fernández de Kirchner
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández
    Président
  • S.E. Mme Cristina Fernández de Kirchner
    Président