Afghanistan

S.E. M.  Dr Abdullah Abdullah, Chef de l'exécutif

28 septembre 2015 (70e session)

S.E. M. Dr Abdullah Abdullah

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ABDULLAH ABDULLAH, Chef de l’exécutif de la République islamique d’Afghanistan, a estimé qu’à un moment donné, il faudra que l’ONU et ses agences spécialisées se montrent prêtes à devenir le moteur de l’agenda mondial et à devenir la plateforme requise pour la prise de décisions.  Il a voulu que les réformes tiennent compte de ces exigences et offrent la souplesse et l’agilité nécessaires au travail à accomplir.  Le Chef de l’exécutif afghan a illustré les défis de notre temps par l’exemple de l’Afghanistan, un pays en transition, exposé à de multiples dangers et aux prises avec le terrorisme international et l’extrémisme.  Il a insisté sur le fait que sans l’appui extérieur, l’accès aux armes, le financement et la formation que les terroristes ont grâce à leur collusion stratégique avec des éléments puissants du voisinage, cette guerre à basse intensité de type guérilla ferait déjà partie de l’histoire. 

Nous appelons le Pakistan, a dit le Chef de l’exécutif, à faire ce que ses autorités promettent de faire depuis des mois quand elles ont accepté d’anéantir les ennemis de l’Afghanistan.  Nous nous étions mis d’accord pour changer le paradigme de nos relations et engager des pourparlers de paix avec les Taliban mais, a rappelé M. Abdullah, les choses ont changé lorsque l’on a appris que leur chef était mort depuis plusieurs années et que tout ce rapprochement n’était qu’un jeu.  Une perte de confiance aux conséquences « irréparables », a-t-il rappelé, en voulant que l’on en tire les leçons.  Le Chef de l’exécutif afghan a appelé les parties prenantes régionales et les partenaires internationaux à réaliser la gravité de la situation et à enclencher des missions de bons offices pour contribuer à l’espoir d’un processus de rétablissement de la confiance véritable et durable conduisant à des pourparlers avec les Taliban de bonne volonté et autres groupes armés de l’opposition.  Après avoir fait part des progrès enregistrés dans son pays, entre autres contre la corruption et le trafic de drogues, et ce, grâce à l’appui de la communauté internationale, le Chef de l’exécutif afghan a souligné la forte volonté politique de son gouvernement de mettre en œuvre le Programme de développement à l’horizon 2030, toujours avec l’aide de la communauté internationale.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mohammad Ashraf Ghani
    Président
  • S.E. M. Sarwar Danesh
    Vice-président
  • S.E. M. Zarar Ahmad Osmani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hâmid Karzai
    Président
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Rangin Dâdfar Spantâ
    Ministre des affaires étrangères