Finlande

S.E. M. Sauli Niinistö, Président

24 septembre 2014 (69e session)

Finland
Statement Summary: 

M. SAULI NIINISTÖ, Président de la Finlande, a regretté que le Conseil de sécurité n’ait pas été en mesure de faire face à ses responsabilités s’agissant des crises en Ukraine et en Syrie en estimant que cette situation démontrait la nécessité de réformer cette instance.  Il s’est dit heureux que l’Assemblée générale ait adopté le 24 mars dernier une résolution sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine, tout en regrettant que la condamnation de la Russie n’ait pas été plus forte.  Il a exhorté cette dernière à contrôler ses frontières avec l’Ukraine afin de prévenir l’afflux des armes et des combattants.

Le Président de la Finlande a exhorté la communauté internationale à ne pas abandonner le peuple syrien et a rappelé que la moitié des Syriens sont déplacés, dont 3 millions sont réfugiés dans des pays voisins.  Il a dit que le conflit syrien avait dangereusement affecté la sécurité de toute la région et estimé que « l’État islamique » n’est qu’une conséquence de ce conflit.  Ce défi ne pourra pas être relevé sans une coopération internationale la plus large.  Il a insisté sur le fait que la Finlande contribuera à ses efforts internationaux, avant d’exhorter le Conseil de sécurité à saisir la Cour pénale internationale (CPI) de la situation en Syrie.  Alors que nous allons commencer les négociations intergouvernementales sur le programme de développement pour l’après-2015, le Président de la Finlande a souligné l’urgence qu’il y a à prendre des engagements pour répondre aux besoins de l’humanité et de la planète.    


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes