Mozambique

S.E. M. Oldemiro Marques Balói, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2012 (67e session)

Statement Summary: 

M. OLDEMIRO MARQUES BALÓI, Ministre des affaires étrangères et de la coopération du Mozambique, a cité la mise en place au sein de la Communauté des États d’Afrique australe (SADC) d’un service de médiation qui bénéficie de la participation d’un groupe de sages qui ont des connaissances précieuses sur les dynamiques internes des pays.  Il a déclaré que lors du dernier Sommet de la Communauté des États d’Afrique australe, réuni à Maputo les 17 et 18 août 2012, les chefs d’État avaient examiné les moyens d’améliorer les interventions de cette organisation en matière de prévention, de gestion et de règlement des conflits et réaffirmé leur volonté de travailler avec les parties en conflit à Madagascar, en République démocratique du Congo et au Zimbabwe.  Le Ministre a précisé qu’à Madagascar, les efforts de médiation menés par le Président du Mozambique, M. Joaquim Chissano, s’étaient traduits par la signature par 10 des 11 partis politiques de Madagascar, de la feuille de route de la SADC pour mettre fin à la crise politique.  Par ailleurs, il a indiqué que la SADC a appelé à la levée des sanctions économiques imposées au Zimbabwe pour permettre à ce pays de se relever.

 

L’instabilité persistante dans l’est de la République démocratique du Congo, a souligné le Ministre, nécessite des efforts coordonnés entre la SADC, la Conférence internationale de la région des Grands Lacs et les Nations Unies.  Il a précisé que son pays, qui préside actuellement la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), travaillait à la recherche d’un retour à l’ordre constitutionnel en Guinée-Bissau.  Pour être plus efficace en matière de règlement des conflits, le Ministre mozambicain des affaires étrangères et de la coopération a appelé à poursuivre avec plus d’énergie la réforme du système des Nations Unies, en jugeant indispensables la réforme du Conseil de sécurité et une revitalisation du fonctionnement de l’Assemblée générale.  Il a également demandé l’élaboration d’un plan d’action stratégique mondial et un programme détaillé pour s’attaquer aux situations de conflit.  Il a aussi souligné la nécessité de renforcer la capacité de mobilisation des ressources pour assurer un fonctionnement efficace des opérations de maintien de la paix.  Avant de conclure, le Ministre a mis l’accent sur la nécessité de trouver des solutions politiques durables et de s’engager sur des perspectives à long terme, en exhortant à cet égard le Conseil de sécurité à jouer un rôle plus proactif pour trouver des solutions aux conflits.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Filipe Jacinto Nyusi
    Président
  • S.E. M. Antonio Gumende
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Filipe Jacinto Nyusi
    Président
  • S.E. M. Filipe Jacinto Nyusi
    Président
  • S.E. M. Oldemiro Marques Balói
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Armando Emílio Guebuza
    Président
  • S.E. M. Armando Emilio Guebuza
    Président
  • S.E. M. Oldemiro Marques Balói
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Oldemiro Marques Baloi
    Ministre des affaires étrangères