Viet Nam

S.E. M. Pham Binh Minh, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. PHAM BINH MINH, Ministre des affaires étrangères du Viet Nam, a affirmé que les situations de tensions et de crises perduraient dans de nombreux pays et régions du monde, du fait de la non-résolution des divergences en leur sein.  Les changements climatiques, les pandémies, les crimes transnationaux, la prolifération nucléaire et le terrorisme international constituaient des grandes menaces qui requièrent encore des réponses effectives, a souligné M. Pham Binh Minh.

Actuellement, faire face à cette situation mondiale marquée également par une récession économique dévastatrice pour les pays en développement, oblige inéluctablement à promouvoir le dialogue et la coopération entre les États, a-t-il estimé.  Et, plus que jamais, les Nations Unies se doivent de répondre fortement aux aspirations des peuples de la planète en apportant des réponses concrètes devant améliorer les vies quotidiennes, a-t-il souligné.

L’Organisation, a indiqué le Ministre, doit en outre poursuivre ses efforts concertés et cohérents en matière de paix et de sécurité et pour la promotion du règlement pacifique des conflits civils et autres différends qui perdurent sur la planète.  En réalité, « nous devons surtout cultiver la culture de paix et du dialogue », a-t-il affirmé.

Le Viet Nam qui a reconnu en 1988 l’État de Palestine, soutient le droit inaliénable de son peuple à l’indépendance et sa demande d’admission, en tant que membre a part entière au sein des Nations Unies.  Le Ministre s’est, par ailleurs, dit préoccupé par l’environnement économique mondial instable.  Il a, en conséquence, souhaité la convocation au sein de l’Assemblée générale ou du Conseil économique et social (ECOSOC) d’une conférence chargée de suivre les recommandations de la Réunion de haut niveau sur les crises financières et économiques de juin 2009. 

À quatre ans de la date butoir de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, il est essentiel que le partenariat global pour le développement soit élargi afin de pouvoir donner aux États qui en ont besoin les ressources, l’expérience et les meilleures stratégies pour être dans les délais.

Abordant le fonctionnement de l’ONU, il a indiqué que son pays était engagé à œuvrer, aux côtés des autres, à la revitalisation de l’Assemblée générale, à l’élargissement du Conseil de sécurité et à la refonte de ses méthodes de travail.  Le Ministre a, par ailleurs, invité à l’amélioration des mécanismes internationaux relatifs aux droits de l’homme, notamment ceux établis au sein du Conseil des droits de l’homme.  Il a, à cet égard, annoncé la candidature de son pays au Conseil des droits de l’homme pour la période 2013-2016. 
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Nguyen Xuan Phuc
    Premier Ministre
  • S.E. M. Phạm Bình Minh
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Phạm Bình Minh
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. Mme Nguyen Phuong Nga
    Représentant permanent
  • S.E. M. Pham Binh Minh
    Premier Ministre
  • S.E. M. Nguyen Tan Dung
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pham Quang Vinh
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nguyen Minh Triet
    Président