Tunisie

S.E. M. Mohamed Mouldi Kefi, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. MOHAMED MOULDI EL KEFI, Ministre des affaires étrangères de la Tunisie, a rendu hommage aux martyrs et aux jeunes de la révolution pacifique tunisienne qui ont offert au monde le « printemps arabe ».  Soulignant les efforts du Gouvernement provisoire pour assurer la sécurité du pays et la continuité des services publics, il a salué la création de la Haute Autorité pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique.  Il a évoqué, à cet égard, la préparation des élections de l’Assemblée constitutive du 23 octobre 2011 pour permettre au peuple tunisien d’élire ses représentants dans le cadre d’élections libres, pluralistes et transparentes.  Il a précisé que la protection des droits de l’homme et des libertés civiles est la priorité des priorités du Gouvernement.  Illustrant son propos, il a cité une amnistie pour tous les prisonniers politiques incarcérés sous l’ancien régime et la dissolution de la police politique.  La Tunisie a également adhéré au Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) et ratifié les Protocoles additionnels au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, a indiqué le Ministre, avant d’inviter tous les États à répondre favorablement aux demandes d’extradition de personnes accusées des crimes commis dans le pays. 

Par ailleurs, le Ministre des affaires étrangères de la Tunisie a dit le souci de son pays de répondre aux conséquences humaines et économiques de la crise libyenne.  Le Gouvernement provisoire a mis en place une nouvelle stratégie face aux défis liés à cette crise.  Le Ministre souligné la nécessité de créer des emplois, de baisser le taux de chômage et de réduire les disparités économiques et sociales au sein de la région.  M. El Kefi a remercié le G-8 et les institutions financières internationales et régionales pour le soutien apporté au processus de transition, dans le cadre de la stratégie de relèvement économique de Deauville.  Il a ajouté que l’intégration de la Tunisie dans son environnement régional était de la plus grande importance. 

Dans ce contexte, il a déclaré que la Tunisie attachait une attention spéciale à ses relations avec les pays frères du Maghreb arabe.  C’est pourquoi, il a appelé la communauté internationale et les parties concernées par le conflit au Sahara occidental à reprendre des négociations pour parvenir à une solution politique finale en accord avec la légalité internationale.  Il s’est dit convaincu qu’une telle résolution est indispensable à l’intégration du Maghreb.  Il a aussi salué la victoire de la révolution libyenne, qui aura, selon lui, un impact positif sur les relations tuniso-libyennes et le processus d’édification de l’Union du Maghreb arabe.  Le Ministre a invité la communauté internationale à apporter aux représentants légitimes du peuple libyen le soutien politique nécessaire.  Il a mis l’accent sur la nécessité de consolider les échanges commerciaux intra-arabes par le biais du programme du Marché commun arabe (MCA).  M. El Kefi a, en outre, soutenu la demande de reconnaissance de la Palestine en tant qu’État Membre de l’ONU et condamné fermement l’embargo illégal imposé par Israël à la bande de Gaza ainsi que l’occupation du Golan syrien.  Il a souhaité que la paix et la stabilité soient restaurées en Syrie et au Yémen, pour répondre aux aspirations de leurs peuples respectifs en matière de démocratie, de liberté et de réformes.  Avant de conclure, le Ministre a assuré que la Tunisie entendait renforcer sa coopération avec les pays de la Méditerranée, dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Khemais Jhinaoui
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Khemaies Jhinaoui
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Béji Caïd Essebsi
    Président
  • S.E. M. Habib Essid
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Mohamed Moncef MARZOUKI
    Président
  • S.E. M. Mohamed Moncef Marzouki
    Président
  • S.E. M. Moncef Marzouki
    Président
  • S.E. M. Kamel Morjane
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdelwaheb Abdallah
    Ministre des affaires étrangères