République arabe syrienne

S.E. M. Walid Al-Moualem, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. WALID AL-MOUALEM, Ministre des affaires étrangères de la République arabe syrienne, a déclaré que la Syrie n’épargnera aucun effort pour soutenir la lutte légitime du peuple palestinien et faire valoir son droit inaliénable à obtenir la libération du Golan syrien occupé depuis le 4 juin 1967.  Tout en reconnaissant que la Syrie avait besoin de réformes politique, économique et sociale inspirées par le peuple, il a regretté que les demandes populaires aient été manipulées pour servir d’autres causes que les intérêts du peuple syrien.  Il a rappelé que dans une déclaration du 20 juin 2011, le Président Al-Assad avait annoncé des mesures de réformes qui comprendraient une loi sur les partis politiques visant à garantir le pluralisme politique, une loi sur l’information visant à promouvoir la liberté de presse, une loi sur les élections parlementaires et une loi su l’administration locale.  Il a également précisé que dans le cadre d’une interview télévisée qui a suivi cette déclaration, le Président Al-Assad a indiqué que cette réforme devrait être mise en œuvre dans un délai de six mois au terme d’un dialogue national incluant des figures de l’opposition. 

Le Ministre syrien des affaires étrangères a regretté la présence de groupes armés dans son pays qu’il a qualifiée de manifestation d’intervention étrangère.  Il a exhorté les États qui soutiennent les besoins de réforme à supporter la position officielle de la Syrie plutôt que d’opter pour la défiance.  Par ailleurs, il a estimé qu’aucun élément de la Charte des Nations Unies n’autorisait l’ONU à s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays.  Il a ajouté que la Syrie fournissait à la région un modèle de coexistence qui permettait une unité nationale dans le respect de la diversité religieuse et ethnique de la région.  Il a dénoncé la campagne injuste menée contre la Syrie et son modèle de coexistence qui, selon lui, ne sert qu’à promouvoir l’hégémonie de l’Occident dans la région de la Méditerranée et servir les intérêts expansionnistes d’Israël.  Il a assuré que le peuple de la Syrie était déterminé à rejeter toutes les formes d’interventionnisme étranger et a appelé tous les États à l’origine de cette campagne injuste à reconsidérer leur position.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Almoualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Walid Al-Moualem
    Ministre des affaires étrangères