Maroc

S.E. M. Taïb Fassi Fihri, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. TAÏB FASSI FIHRI, Ministre des affaires étrangères et de la coopération du Maroc, a déclaré que, sous l’impulsion du Roi Mohamed VI, le Maroc a fait de l’ouverture politique et du développement humain les deux piliers complémentaires de l’édification d’une société démocratique, développée et solidaire.  L’adoption par le peuple marocain, en juillet dernier, de la nouvelle Constitution du Royaume, a constitué un tournant historique.  Elle renforce notamment les principes de séparation des pouvoirs, consolide l’indépendance de l’autorité judiciaire et consacre les droits de l’homme, tels qu’universellement reconnus.

« Les bouleversements majeurs que connaît aujourd’hui le monde arabe démontrent qu’il n’existe aucune exception régionale, culturelle ou de civilisation aux aspirations légitimes des peuples à la liberté, à la dignité et aux valeurs universelles », a soutenu M. Fihri.  Ces évènements confirment également qu’il ne saurait y avoir de développement économique et social en l’absence d’une ouverture politique et d’une évolution démocratique.  Dans ce contexte, le Maroc salue les progrès institutionnels réalisés par l’Égypte et la Tunisie et appelle la communauté internationale à soutenir leurs efforts pour une transition démocratique.  De même, le Maroc se félicite de la présence d’une délégation de la Libye nouvelle et forme le vœu que ce pays retrouve sa place dans le Maghreb.  Il a souhaité également voir émerger une action arabe concertée, pour arrêter l’effusion de sang et la promotion d’une solution pacifique en Syrie et au Yémen.  Les évènements du monde arabe démontrent aussi la nécessité d’une gouvernance régionale renouvelée, dans le cadre de groupements, tels que l’Union du Maghreb arabe, du Conseil de coopération du Golfe et de l’Accord de libre échange d’Agadir, sous l’égide de la Ligue des États arabes.

Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération du Maroc a rappelé les appartenances maghrébine, arabo-islamique, africaine et méditerranéenne du Maroc et son attachement au renforcement de la coopération Sud-Sud, tels qu’ils sont consacrés dans la nouvelle Constitution.  Il a réitéré « son plein engagement à poursuivre et intensifier le processus de négociations pour trouver une solution politique mutuellement acceptable au différend régional sur le Sahara marocain, sur la base de l’Initiative marocaine d’autonomie ».  Cette Initiative, a-t-il dit, « respecte la légalité internationale, dans le cadre de l’unité nationale et de la souveraineté territoriale du Maroc, loin des interprétations unilatérales restrictives qui ne font que nourrir le statu quo et favoriser l’immobilisme ».  Il convient également, a-t-il poursuivi, « de répondre d’urgence aux aspirations de nos frères retenus dans les camps de Tindouf, en Algérie, privés de leurs droits élémentaires et dénués de toute perspective d’avenir ».  Le Maroc a contribué positivement aux efforts internationaux et régionaux pour le règlement de plusieurs conflits, y compris à travers sa participation aux forces de maintien de la paix de l’ONU, a indiqué M. Fihri.  Il a ainsi soutenu les processus de transition démocratique réussis en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Niger.  Le Maroc a également œuvré à la mise en place de l’initiative des États africains riverains de l’océan Atlantique.  M. Fihri a réitéré l’importance de l’initiative royale concernant l’organisation d’une réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur l’investissement en Afrique.  Enfin, il a appelé les États à soutenir sa candidature à un poste non permanent du Conseil de sécurité, pour la période 2012-2013.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Saad-Eddine El Othmani
    Premier Ministre
  • S.E. M. Nasser Bourita
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Salaheddine Mezouar
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Prince Moulay Rachid
    Prince héritier
  • S.E. M. Abdelilah BENKIRANE
    Premier Ministre
  • S.E. M. Saad-Eddine El Othmani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Prince Moulay Rachid
    Prince héritier
  • S.E. M. Abbas El Fassi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Taïb Fassi Fihri
    Ministre des affaires étrangères