Jamaïque

S.E. M. Kenneth Baugh, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. KENNETH BAUGH, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque, a déclaré que les situations de conflit trouvaient souvent leurs racines dans l’intolérance raciale et religieuse.  La Réunion de haut niveau pour célébrer le dixième anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Durban contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée, a ainsi obligé la communauté internationale à réfléchir sur la mise en œuvre insuffisante des objectifs du Programme d’action.  Deux pays voisins de la Jamaïque, Haïti et Cuba, luttent pour leur développement économique, a poursuivi M. Baugh.  Le premier doit pouvoir continuer à bénéficier de l’aide de la communauté internationale; l’intégration de l’économie du second dans le marché des Caraïbes est essentielle pour le développement de la région.  Comme d’autres pays en développement, la Jamaïque a dû entreprendre des ajustements structurels douloureux.  Dans bon nombre de pays, « le chaînon manquant du progrès » est le besoin urgent de construire des capacités à travers le développement des infrastructures et des institutions.  À cet égard, le renforcement de la coopération Sud-Sud leur offre un espoir.  « Nous pouvons maximiser nos perspectives de croissance grâce à des partenariats économiques accrus et des investissements opportuns », a-t-il estimé avant de déplorer l’insuffisance de l’aide publique au développement.  Il a réitéré son appel pour la réforme des institutions financières internationales puis a souhaité que la huitième Conférence ministérielle sur les négociations commerciales de Doha débouche, en décembre prochain, sur un ensemble de mesures en faveur du développement.

La Jamaïque s’est engagée dans une politique commerciale basée sur l’exportation, avec la pleine participation du secteur privé, a expliqué le Premier Ministre adjoint de ce pays.  Par ailleurs, des défis critiques tels que la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique, les changements climatiques, la pauvreté et les maladies continuent de solliciter l’attention de la communauté internationale.  Sans un programme d’urgence pour réactiver les Objectifs du Millénaire pour le développement, ces objectifs risquent de ne pas être atteints d’ici à 2015, a-t-il mis en garde.  La Jamaïque, pour sa part, est sur la bonne voie.  Grâce à l’appui du Fonds mondial, elle a réussi notamment à réduire le taux d’infection par le VIH/sida.  En tant que petit État insulaire en développement, la Jamaïque a intérêt à ce que Rio+20 soit un succès.  La Conférence des Nations Unies sur le développement durable sera l’occasion de renouveler l’engagement de la communauté internationale sur l’Agenda 21, le Plan d’action de Johannesburg, le Programme et le Plan d’action de la Barbade ainsi que la Stratégie de Maurice.  M. Baugh a rappelé que 2012 marquera le trentième anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, la Convention de Montego Bay.  La Jamaïque, comme ses partenaires de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), continue de faire face aux menaces posées par le trafic illicite de drogues, d’armes légères et de petit calibre et de munitions, s’est inquiété M. Baugh.  Grâce à une stratégie à multiples facettes et à des initiatives au niveau social, le Gouvernement a réussi à réduire le problème du crime et de la violence l’année dernière.  À cet égard, la Jamaïque appuie la conclusion d’un traité juridiquement contraignant, objectif et transparent sur le commerce des armes.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Andrew Holness
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Kamina Johnson Smith
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Andrew Holness
    Premier Ministre
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. M. Orette Bruce Golding
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kenneth Baugh
    Vice-Premier Ministre