Slovénie

S.E. M. Borut Pahor, Premier Ministre

25 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. BORUT PAHOR, Premier Ministre de la Slovénie, a estimé que le renforcement de la gouvernance mondiale signifie qu’il faut renouveler notre engagement commun en faveur du multilatéralisme et des principes d’inclusion et de transparence. L’ONU doit garder sa place au cœur des structures de gouvernance mondiale, a-t-il insisté.  L’ONU doit aussi s’adapter aux réalités d’un monde interdépendant, a-t-il ajouté, en estimant que la composition actuelle du Conseil de sécurité était dépassée.  Il a demandé que les travaux de l’Assemblée générale soient revitalisés.  Les progrès dans le domaine du maintien de la paix renforcent toutes les autres activités de l’ONU, a-t-il dit, en soulignant l’importance de la diplomatie préventive et de la consolidation de la paix après un conflit.  Les réformes des systèmes financier et économique internationaux doivent s’accélérer pour mieux refléter les besoins actuels.  « Nos efforts doivent se concentrer sur une plus grande responsabilité et solidarité tout en tenant compte d’une meilleure participation des pays en développement qui devraient être totalement inclus dans la réponse internationale à la crise.

« Nous avons besoin, a déclaré le Premier Ministre slovène, d’un monde où les indicateurs économiques ne sont pas la seule mesure de la prospérité d’une société, mais qui tient compte de critères sociaux et environnementaux ».  Il a souhaité que la coopération entre l’ONU et le G-20 contribue à trouver les meilleures réponses à la crise et aux besoins des plus vulnérables.  Le Premier Ministre a estimé que la communauté internationale n’a pas su saisir l’occasion que lui offrait la Conférence de Copenhague de décembre 2009 sur les changements climatiques, alors que la perte de biodiversité est sans précédent et que la survie de certains États Membres de l’ONU est en jeu.  Il a souligné qu’il était urgent de parvenir à un accord sur le climat qui permettra de limiter l’augmentation de la température à moins de 2° d’ici à la fin du siècle et qui améliorera l’adaptation des populations de nos pays aux effets délétères des changements climatiques.  Il a appelé à la poursuite du processus d’élargissement de l’Union européenne et de l’OTAN, notamment dans les Balkans occidentaux.  Il a salué l’adoption, il y a deux semaines par l’Assemblée générale, d’une résolution sur l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice (CIJ) concernant la légalité de la déclaration d’indépendance unilatérale du Kosovo.  Il s’est félicité de l’adoption de cette résolution qui, a-t-il dit, ouvre la voie à un dialogue que l’Union européenne est prête à faciliter.  En outre, le Premier Ministre a cité les initiatives de la Slovénie pour favoriser l’intégration euro-atlantique de l’ensemble de la région des Balkans occidentaux.  Il a rappelé que la Slovénie était candidate à un poste de membre non permanent du Conseil de sécurité.


Source

Déclaration

Sessions précédentes