Équateur

S.E. M. Lenín Moreno Garcés, Vice-président

27 septembre 2010 (65e session)

Ecuador
Statement Summary: 

M. LENÍN MORENO GARCÉS, Vice-Président de l’Équateur, a rappelé la création de l’Union des nations de l’Amérique du Sud (UNASUR) par les pays d’Amérique du Sud, un espace d’intégration qui vise notamment à éliminer les inégalités et à renforcer la démocratie.  L’Équateur, qui en assure actuellement la présidence, passera la main au Guyana en novembre prochain, a-t-il indiqué.  Illustrant la coopération Sud-Sud entre les pays de cette région, il a souligné la solidarité qui a été démontrée envers le peuple d’Haïti.  S’agissant des changements climatiques, le Vice-Président a longuement expliqué les avantages que présente le parc Yasuní, classé par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) au rang de réserve mondiale de la biosphère.  Outre sa biodiversité hors du commun et le patrimoine culturel qu’il constitue, c’est le lieu de vie de deux peuples autochtones qui ont souhaité se protéger de la civilisation occidentale, a-t-il précisé.  Il a également mentionné les ressources souterraines que renferme le parc, notamment pétrolières, expliquant que l’Équateur aurait pu extraire 846 millions de barils de pétrole si son Président, M. Rafael Correa, n’avait pas pris la décision de ne pas le faire afin d’éviter les émissions de 407 millions de tonnes de CO2 et de préserver la biodiversité du pays.  « Nous espérons ainsi récolter 3,6 milliards de dollars, ce qui représente la moitié des bénéfices que le pétrole confèrerait au pays », a dit M. Garcés, avant d’appeler la communauté internationale à poursuivre ses efforts en ce sens.  La terre n’a pas été héritée de nos pères mais nous a été prêtée pour que nous la transmettions à nos enfants, a-t-il affirmé.

L’Équateur a atteint les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a poursuivi le Vice-Président, tout en reconnaissant que ces Objectifs avaient omis les personnes handicapées.  M. Garcés, lui-même en fauteuil roulant, a fait part des résultats d’une étude menée par l’Équateur sur ces personnes, qui ont révélé combien ces personnes vivaient de façon isolée et souffraient de la honte.  S’il reste encore beaucoup à faire, l’Équateur a déjà progressé dans ce domaine, a-t-il assuré.  « Nous pouvons maintenant localiser les personnes handicapées par satellite et atteindre celles qui ont besoin de soins », a-t-il expliqué.  « Nous avons aussi créé un salaire minimum pour reconnaître le travail des personnes qui s’occupent des personnes handicapées graves.  Cuba a joué un rôle prépondérant dans cette étude, sans tenir compte du blocus dont il souffre et que l’Équateur condamne », a précisé M. Garcés.

Le Vice-Président a ensuite lancé un appel pour que tous les pays signent la Convention sur les travailleurs migrants et leur famille, soulignant que tous les peuples doivent partager la réalisation d’un rêve, la « citoyenneté universelle ».  Il a enfin souhaité arriver à un monde sans arme nucléaire et appelé à montrer l’exemple.  « Nous devons prendre une décision définitive afin de démanteler les arsenaux nucléaires et pénaliser la production et la commercialisation des armes de destruction massive », a déclaré M. Garcés.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Lenin Moreno Garcés
    Président constitutionnel
  • S.E. M. Lenin Moreno Garcés
    Président constitutionnel
  • S.E. M. Guillaume Long
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Rafael Correa Delgado
    Président
  • S.E. M. Leonardo Arizaga
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Xavier Lasso Mendoza
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Marco Albuja
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Francisco Carrión-Mena
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Fander Falconi
    Ministre des affaires étrangères