République dominicaine

S.E. M. Leonel Fernández Reyna, Président

23 septembre 2010 (65e session)

Dominican Republic
Statement Summary: 

M. LEONEL FERNÁNDEZ REYNA, Président de la République dominicaine, a souligné qu’aujourd’hui plus de 250 millions de personnes, âgées de 15 à 64 ans, consomment de la drogue; la plus grande concentration étant dans les pays les plus développés au monde, dont les États-Unis, l’Europe de l’Est et l’Asie centrale.  Le trafic illicite de stupéfiants constitue un marché noir mondial et une véritable économie souterraine, régie par la loi de l’offre et de la demande comme tout autre marché et brassant près de 400 milliards de dollars par an, a poursuivi M. Reyna.  L’économie de la drogue est plus importante que le PNB de 122 pays sur les 184 pays inscrits à l’Index de l’économie mondiale que la Banque mondiale publie chaque année. 

Allant de pair avec l’essor du trafic illicite de drogues, le Président a mentionné le crime transnational organisé et ses prises d’otages, ses tueurs à gage, ses actes de torture et ses décapitations, dans des conflits internes ou contre les peuples et les institutions.  Le pouvoir du trafic des drogues est si puissant qu’il peut interférer avec des prérogatives gouvernementales comme les forces armées, la police, les services de renseignements et les systèmes judiciaires. 

Il est possible de combattre ce fléau, a estimé le Président.  Mais, a-t-il prévenu, il faut un engagement international réel et une véritable volonté politique des gouvernements concernés.  Il faut également une nouvelle vision stratégique qui s’attaquerait non seulement à l’offre mais aussi du côté de la demande.  Il faut aussi, a-t-il préconisé, lutter contre la vente d’armes et la traite des êtres humains et renforcer la coopération entre pays d’origine, de transit et de destination du trafic de drogues.

Il faut encore, a estimé le Président, avoir recours aux nouvelles technologies, renforcer les systèmes judiciaires, créer des mécanismes de prévention, éduquer les gens et promouvoir le progrès socioéconomique. 

Le Président a espéré qu’en 2019, les États Membres pourront dresser un bilan réussi du nouveau Plan décennal de lutte contre le trafic illicite de drogues.  Il a conclu sur les menaces liées aux changements climatiques et a milité pour des politiques mondiales capables de contrecarrer les effets des catastrophes naturelles.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Danilo Medina Sánchez
    Président
  • S.E. M. Miguel Vargas Maldonado
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Danilo Medina Sánchez
    Président
  • S.E. M. Danilo Medina Sánchez
    Président
  • S.E. M. Danilo Medina Sánchez
    Président
  • S.E. M. Jose Manuel Trullols
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Danilo Medina Sánchez
    Président
  • S.E. M. Leonel Fernández Reyna
    Président
  • S.E. M. Leonel Fernández Reyna
    Président