Turkménistan

S.E. M. Gurbanguly Berdimuhamedov, Président

23 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. GURBANGULY BERDIMUHAMEDOV, Président du Turkménistan, a plaidé en faveur d’une coordination et d’une interaction plus soutenues entre les États et les grandes organisations internationales en vue de réaliser les objectifs communs de la paix et de la sécurité mondiales, conditions préalables au développement et à la sauvegarde des valeurs morales et juridiques. 

À ce titre, les Nations Unies restent, pour M. Berdimuhamedov, le pôle d’attraction des espoirs et attentes des peuples du monde, et le pilier des discussions constructives entre États.  Par conséquent, le Turkménistan est en faveur des réformes rationnelles de l’ONU en vue de la rendre plus efficace.

Le Président a rappelé le principe de neutralité qui guide la politique étrangère de son pays.  Il a dit pleinement soutenir le travail du Centre régional de la diplomatie préventive pour l’Asie centrale qui a été créé en 2007 par les Nations Unies et dont le siège est à Ashgabat.  Parmi les facteurs qui menacent la paix et la sécurité régionales, M. Berdimuhamedov a cité la sécurité énergétique.  Il a préconisé, par conséquent, la mise en place d’un nouveau modèle universel des relations dans l’« espace énergétique » qui soit basé sur un équilibre entre les intérêts multilatéraux. 

Dans cet esprit et à l’initiative du Turkménistan, a rappelé le Président, l’Assemblée générale a adopté en 2008 une résolution sur le passage en transit des ressources énergétiques et son rôle dans la promotion d’une croissance stable et de la coopération internationale.  À la suite de cette adoption, le Turkménistan a proposé la tenue d’une Conférence internationale de haut niveau sur ce thème, qui a eu lieu en avril 2009 à Ashgabat. 

L’un des résultats de cette Conférence a été une proposition visant à demander aux Nations Unies de créer un instrument juridique international sur le transit des ressources énergétiques tenant compte de la position des pays concernés et des organisations internationales.  Comme première étape, le Turkménistan propose la création d’un groupe de travail sur la question.

Sur la question du désarmement, le Président a suggéré l’organisation, dans son pays en 2010, d’une conférence internationale sur la question du désarmement en Asie centrale et dans le bassin de la mer Caspienne.  À ce titre, le Turkménistan attache un intérêt particulier à l’établissement d’une paix durable en Afghanistan.  

Il a estimé qu’avec sa large expérience dans le domaine de la paix et son autorité morale, l’ONU est tout à fait capable de suggérer de nouvelles formes d’efforts diplomatiques pour résoudre les problèmes.  Un tel travail pourrait être fait par le Centre régional de la diplomatie préventive en Asie centrale, a encore estimé le Président. 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Gurbanguly Berdimuhamedov
    Président
  • S.E. Mme Aksoltan Ataeva
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Rashid Meredov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aksoltan Ataeva
    Représentant permanent
  • S.E. M. Rashid Meredov
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Rashid Meredov
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Rashid Meredov
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Gurbanguly Berdimuhamedov
    Président