Antigua-et-Barbuda

S.E. M. The Honourable Winston Baldwin Spencer, Premier Ministre

25 septembre 2009 (64e session)

Antigua and Barbuda
Statement Summary: 

M. BALDWIN SPENCER, Premier Ministre d’Antigua-et-Barbuda, a estimé que le monde faisait face à la plus grande crise de son histoire depuis la grande dépression.  Il a noté qu’il était cependant confronté à d’autres défis parmi lesquels diverses pandémies, l’aggravation de la pauvreté et de la famine qui touche des millions de personnes, les conséquences des changements climatiques ainsi que les tensions politiques.  Rappelant les défis auxquels sont confrontés les petits États insulaires comme Antigua-et-Barbuda, M. Spencer a noté qu’en plus des conséquences des changements climatiques, ils doivent faire face aux effets de la crise financière.  Cette crise, tel un « visiteur inattendu », a-t-il déclaré, remet en cause les progrès réalisés pendant des décennies par son pays.  Dans ce contexte difficile, il a appelé les dirigeants du monde à éviter d’agir seul.  Estimant que les anciennes méthodes, comme celles mises en œuvre par le consensus de Washington sont désormais obsolètes, M. Spencer a invité le monde à s’inspirer des principes de solidarité et de coopération – qui s’opposent à ceux de domination et d’exploitation – et qui sont ceux de l’alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA).

M. Spencer, de même que des représentants d’autres pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), s’est félicité du changement de paradigme qui caractérise les mesures prises par des agences telles que le Fonds monétaire international (FMI).  Après avoir regretté que le privilège de décision sur les questions économiques internationales appartienne toujours à quelques uns alors que celles-ci ont un impact sur le sort de millions de personnes à travers le monde, le Président d’Antigua-et-Barbuda a souhaité une meilleure coopération internationale sur les questions des évasions fiscales.

Notant que face à la crise, une réponse mondiale était nécessaire, M. Spencer a souhaité que l’Assemblée générale se charge de la mise en œuvre des recommandations de la Conférence de l’ONU sur la crise financière et économique.  Il est de notre devoir de changer les principes du capitalisme mondial afin que la prospérité économique soit équitablement partagée par tous les pays et dans tous les pays du monde, a-t-il encore noté.

Dans le cadre des efforts de développement, M. Spencer a évoqué les divers regroupements dont Antigua-et-Barbuda est membre.  Il s’est dit fier des relations entre son pays et Cuba et a lancé un appel en faveur de la levée de l’embargo américain contre cet État.  Sur la question des impacts des changements climatiques, M. Spencer a noté qu’une fois encore son pays subissait les conséquences d’une crise à laquelle il n’avait pas contribué mais qui menaçait la survie d’Antigua-et-Barbuda et celle d’autres petits États insulaires.  Il a exprimé le soutien de son pays à l’appel de la République populaire de Chine sur la responsabilité des pays développés dans la lutte contre les changements climatiques.  M. Spencer a également souligné que son pays attendait avec anxiété les conclusions du sommet de Copenhague de décembre prochain.

Évoquant la question de la traite transatlantique des esclaves, M. Spencer a espéré la mise en place de programmes d’éducation sur cet événement.  Il a souhaité la construction d’un mémorial permanent aux victimes de la Traite.  Il a enfin espéré que la communauté internationale se montrerait à la hauteur des défis actuels.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Gaston Alphonso Browne
    Premier Ministre
  • S.E. M. Gaston Alphonso Browne
    Premier Ministre
  • S.E. M. Gaston Alphonso Browne
    Premier Ministre
  • S.E. M. Gaston Alphonso Browne
    Premier Ministre
  • S.E. M. Gaston Alphonso BROWNE
    Premier Ministre
  • S.E. M. Winston Baldwin Spencer
    Premier Ministre
  • S.E. M. Winston Baldwin Spencer
    Premier Ministre
  • S.E. M. Winston Baldwin Spencer
    Premier Ministre
  • S.E. M. Winston Baldwin Spencer
    Premier Ministre