Saudi Arabia

H.H. Prince Faisal bin Farhan Al-furhan Al-Saud, Minister for Foreign Affairs

24 September 2022

Statement Summary: 

FAISAL BIN FARHAN A.F. AL FURHAN AL-SAUD, Minister for Foreign Affairs of Saudi Arabia, called for Security Council reform to enable the organ to be fairer, more representative of today’s world and better able to address common challenges.  On the ongoing wars, he stressed the need for dialogue to silence the guns, protect civilians and provide prospects for peace and development, welcoming all efforts to reach a political solution to end the Russian Federation-Ukraine crisis.  In the Middle East, combined efforts are needed to ensure a future commensurate with the aspirations of the region’s people and, in this, he spotlighted the Jeddah Security and Development Summit.  For its part, Saudi Arabia supports United Nations efforts to find peaceful solutions in line with the principles of independence, territorial integrity and national cultural values.  “Diversity is a source of wealth,” he said.  Security in the Middle East, he emphasized, also requires just resolution of the Palestinian question — namely, in the form of a Palestinian State with East Jerusalem as its capital.

He also underlined the importance of the truce in Yemen to bring about peace in accordance with relevant Security Council resolutions and noted that, for its part, his country continues to meet Yemen’s humanitarian and development needs.  However, obstacles to the import of basic foodstuffs and aid must be lifted, and the roads near the besieged city of Taiz must be opened.  Saudi Arabia also supports security and stability in Iraq — and is currently working to reinforce its relations with that country, particularly concerning electricity — and supports the Special Envoy’s efforts to bring about a political solution to the conflict in Syria pursuant to Security Council resolution 2254 (2015).  Calling for economic and structural reforms to help Libya emerge from its current crisis, he stressed that the country cannot become a breeding ground for terrorism and drug-trafficking, as this would destabilize the region.  He also encouraged the parties in Sudan towards a dialogue for that country’s prosperous future, and detailed his country’s support for Afghanistan, which also must not become a base for terrorist operations.

Emphasizing that international peace and security cannot be achieved with an arms race, he called on the international community to counter the proliferation of weapons and to make the Middle East an area free from the same.  In this vein, Saudi Arabia is cooperating with the International Atomic Energy Agency (IAEA) to build confidence, both with its neighbours and the international community.  Also stressing the need to address climate change, he pointed out that Saudi Arabia has launched a green initiative in the region and plans to reduce its annual emissions by 2030 and achieve carbon neutrality by 2060.  It will also invest in fossil fuel and clean energy to meet growing international needs and avoid the negative impact of “unrealistic policies” aimed at excluding a main source of energy, as this would have consequences for global supply chains, energy prices and unemployment, among other socioeconomic damage.  Further, Saudi Arabia has provided $2.8 billion in food aid and, with its regional partners, has announced a $10 billion contribution to national and regional development funds.  He added that the international community must continue its fight against terrorism and extremism and “be firm” with States that “use extremist ideology to expand and destroy”.

FAISAL BIN FARHAN AL-FARHAN AL-SAUD, Ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite, a réaffirmé l’attachement de son pays à la Charte des Nations Unies et son soutien aux initiatives visant à maintenir la paix et la sécurité internationales.  Il a souligné à cet égard l’importance de la coopération fondée sur le respect mutuel, la souveraineté des États et le règlement pacifique des différends.  Se disant favorable à une réforme du Conseil de sécurité de l’ONU pour le rendre plus représentatif et plus apte à relever les défis communs, il a estimé nécessaire, à la lumière des conflits qui agitent le monde, d’en revenir à la raison et de rechercher des solutions négociées afin de faire cesser les combats, de protéger les civils et d’offrir à tous des opportunités de paix, de sécurité et de développement.  À cette fin, l’Arabie saoudite soutient les efforts internationaux visant à trouver des solutions au conflit russo-ukrainien et à maintenir la sécurité et la stabilité régionale et internationale, a-t-il affirmé, mettant l’accent sur le besoin d’actions concertées.  Sur ce point, il a rappelé que le récent sommet de Djeddah pour la sécurité et le développement a souligné l’importance de l’action collective pour construire un avenir meilleur et le rôle central de l’ONU pour régler les différends.  À cette occasion, a-t-il poursuivi, il a été rappelé qu’il est impératif de ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures des États et de prendre en considération les valeurs de leurs sociétés. 

Dans cet esprit, et conformément à l’Initiative de paix arabe, le Ministre a renouvelé son appel à la création d’un État palestinien indépendant dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, en demandant l’arrêt immédiat des mesures unilatérales qui sapent la solution des deux États.  S’agissant du Yémen, il a dit soutenir les efforts visant à faire taire les armes, tout en appelant à permettre au Conseil présidentiel de jouer son rôle en vue de parvenir à une paix durable et de satisfaire aux besoins humanitaires.  Il a par ailleurs confirmé le soutien du royaume saoudien aux efforts de l’Envoyé spécial en Syrie afin de trouver une solution politique à la crise de ce pays tout en préservant son unité, demandant de maintenir le cessez-le-feu et de contribuer à un acheminement sans entrave de l’aide humanitaire.  Il a d’autre part souligné la nécessité de réformes politiques et économiques pour assurer la stabilité et la résilience du Liban, avant d’exprimer son appui au dialogue au Soudan et en Libye, ce dernier pays devant selon lui être libéré de toute présence militaire étrangère.  De même, a-t-il ajouté, tout doit être fait pour éviter que l’Afghanistan devienne une base pour le terrorisme. 

Après avoir exhorté la communauté internationale à renforcer sa lutte contre la prolifération des armes de destruction massive, le Ministre a exhorté l’Iran à se conformer à ses obligations internationales dans le domaine nucléaire.  Il a ensuite assuré que son pays soutient les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et la nécessité d’une transition responsable vers des ressources plus diversifiées et plus durables.  La réalisation de ces objectifs dépendra de la participation de chacun mais aussi des spécificités régionales et du besoin d’assurer la sécurité et l’accès énergétiques pour tous, a-t-il soutenu, avant de préciser que l’Arabie saoudite entend diversifier ses sources d’énergie et optimiser sa production, tout en réduisant ses émissions de CO2 en vue d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2060.  Il a toutefois indiqué que, soucieux de contribuer à l’équilibre des marchés de l’énergie, le royaume juge nécessaire d’investir dans les énergies fossiles et leurs technologies propres au cours des prochaines décennies afin de répondre aux besoins grandissants et d’éviter au monde des politiques irréalistes qui auraient de graves conséquences socioéconomiques et sécuritaires.  Pour finir, il a annoncé la candidature de son pays pour accueillir l’Exposition universelle de 2030 qui aura pour thème « l’ère des changements: conduire le monde vers des lendemains clairvoyants ».


Source

Statement

Video

For other languages, please expand and click on the music notes at the bottom of the video screen.



Audio

Arabic | MP3

Chinese | MP3

English | MP3

French | MP3

Russian | MP3

Spanish | MP3

Previous Sessions

  • H.E. Mr. Adel Ahmed Al-Jubeir
    Minister for Foreign Affairs
  • H.E. Mr. Adel Ahmed Al-Jubeir
    Minister for Foreign Affairs
  • H.H. Prince Mohammed bin Naif bin Abdulaziz Al-Saud
    Crown Prince
  • H.E. Mr. Adel Ahmed Al-Jubeir
    Minister for Foreign Affairs
  • H.H. Prince Saud Al-Faisal
    Minister for Foreign Affairs