General Debate
    Statement
    Samoa
    Her Excellency
    Fiame Naomi Mataafa
    Prime Minister
    Kaltura
    Video player cover image

    Statement summary

    Mme FIAME NAOMI MATAAFA, Première Ministre du Samoa, a dit, dans une déclaration préenregistrée, qu’en ces temps incertains, les dirigeants du monde doivent rester ensemble et travailler à un avenir juste, pacifique et durable pour nos peuples et la planète.  Il n’est de plus grand défi, a-t-elle souligné, que les changements climatiques.  Les solutions visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre doivent être assorties de mesures de financement et de transfert de technologie en faveur des pays les plus exposés.  La priorité de mon gouvernement, a poursuivi la Première Ministre, est de préserver la santé des océans et la biodiversité.  Les objectifs de protection marine sont alignés avec la campagne « Blue Leaders 30x30 » appelant à faire de 30% des océans du monde des zones protégées d’ici à 2030.  La sécurisation des zones maritimes et des droits associés est d’une importance fondamentale pour la région du Pacifique, a souligné la dirigeante.

    Sur le front politique, elle a regretté l’interprétation qu’on fait certains des événements survenus cette année après les élections de 2021 et de la crise constitutionnelle qui a suivi.  Pour nous, a affirmé la Première Ministre, c’était le passage obligé du parcours vers une démocratie mature.  Les évènements ont certes mis à l’épreuve tous les piliers de la société, à savoir la foi, la culture et l’état de droit.  Mais le fait que je sois ici à la tribune témoigne de la survie de l’état de droit, a martelé la Première Ministre.  Aujourd’hui, la situation au Samoa est calme et même sans cas de COVID-19.  Le nouveau Gouvernement restera attaché à l’état de droit et aux droits de l’homme, en particulier ceux des groupes vulnérables.

    Le Samoa, a encore dit la Première Ministre, se soumettra à son troisième examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme, au mois de novembre prochain.  Nous maintenons que nos valeurs chrétiennes, notre culture unique et nos traditions complètent les droits de l’homme et les libertés fondamentales, a souligné la Première Ministre.  Elle n’a pas manqué, avant de conclure, d’insister sur les engagements pris en vertu des Orientations de Samoa.  Nous demandons instamment que les questions en suspens soient réglées d’urgence, compte tenu de la date butoir qui approche à grands pas, a-t-elle dit.

    Source:
    https://press.un.org/fr/2021/ag12369.doc.htm

    Audio

    Listen to and download the full statement in mp3 format.

    Loading the player...

    Photo

    Portrait of Her Excellency Fiame Naomi Mataafa (Prime Minister), Samoa Image will be uploaded soon
    UN Photo credit.

    Previous sessions

    Access the statements from previous sessions.